Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2006 4 09 /02 /février /2006 23:16
 
 
 
J’appréhende ce congé qui va m’isoler des collègues qui sont le dernier lien avec l’extérieur.
 
Je me sens moche, grosse et difforme. James ne manque jamais l’occasion de me confirmer que je suis bien ainsi.
 
Je m’ennuie. Mon appartement est presque vide. Je n’ai pas d’argent pour acheter des choses pour le bébé. Je ne peux même pas installer sa chambre car en dehors du lit donné par mes sœurs, je n’ai rien à y mettre. James refuse de libérer la petite chambre où il a entassé ses livres et ses disques. J’avais empilé les cartons pour faire de la place, il a tout éparpillé de nouveau. Il maintient que l’enfant dormira dans le couloir.
 
Pour tromper l’ennui, je tricote des vêtements, verts. C’est très laid ! La couleur me semblait originale, elle me fait horreur !
 
Je suis épuisée. Les contractions ne me laissent pas dormir une nuit complète.
 
Je voudrais que l’appartement soit propre, c’est impossible.
James laisse ses affaires là où il a envie de s’en défaire en continuant à avancer. On peut le suivre à la trace, ses vêtements sont partout. Il y a du linge sale dissimulé sous le lit, sous les coussins, derrière les meubles…
 
Quand il prépare la gamelle du chien, il utilise de nombreux récipients, il pose les cuillers souillées sur la gazinière, la nappe propre, sur le dessus du réfrigérateur… Il ne lave jamais la vaisselle.
Il écrase la nourriture qui tombe et ne ramasse jamais.
Comme le chien refuse de manger, il le force et le chien vomit. D’énervement, James lui jette à la gueule des récipients pleins d’eau.
L’eau, le vomi et la nourriture écrasée forment comme une boue sur le carrelage de la cuisine. C’est collant et glissant mais cela ne gêne en rien mon mari qui, indifférent aux traces qu’il laisse partout déambule dans l’appartement.
Me voir agenouillée avec mon gros ventre pour essuyer le sol, ne le dérange pas. Il trouve cela normal.
 
Je pleure, encore et encore… Ce qui me permet de ne pas craquer c’est d’imaginer que bientôt mon bébé sera là dans mes bras. Pour le moment rien n’est plus important.
 

 

 

congés maternité

 

Page suivante - Page précédente

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1970
commenter cet article

commentaires

anic 15/05/2009 11:33

cet homme est une calamité à lui tout seul...et puis un tel comportement avec vous,lespersonnes et les annimaux me fait froid dans le dos quand je pense que cet individu est instituteur...diviser pour mieux régner devait être son but.comme vous avez dû vous sentir bien seule à une période de la vie d'une femme qui ne devrait être que bonheur,un tel mufle ne mérite pas d'avoir un enfant

Camomille 15/05/2009 15:05


Mais il ne voulait pas de cet enfant ! C'est bien là tout le problème. Tout ce qu'il a fait pour le "récupérer" n'était que pour me faire du mal...
Je ne sais rien de son comportement vis-à-vis des enfants à l'école mais j'imagine mal qu'il ait pu être bien... d'ailleurs il rejette la faute de son échec professionnel sur moi. Il a dit a son
fils que s'il a raté sa carrière, c'est à cause de moi car j'ai enlevé son enfant !!!!!



Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories