Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 19:00


Quelques temps après, certaine de lui faire plaisir, j’organise la soirée du Nouvel An chez nous. J’invite deux couples d’amis qui ont des enfants de l’âge de Rosalie. Nous sommes allées lui acheter des vêtements neufs, je l’ai coiffée et maquillée car ce soir Boris va conduire tous les jeunes en boîte et il ira les rechercher au matin. Elle est ravie. Elle parle, elle rit, elle chante… la joie de vivre est revenue dans la maison.


Dans la soirée, tout en m’occupant des invités, je vois Rosalie triste, assise sur la banquette, les autres jeunes l’entourent avec des airs apitoyés et des gestes de réconfort. Je vois bien les regards posés sur moi mais je pense qu’ils échangent quelques secrets d’ados.
Après beaucoup d’hésitation, un des jeunes demande à me parler. Je m’attends à une catastrophe : elle est enceinte, elle se drogue…mais non, il vient m’implorer pour que je laisse Rosalie les accompagner en boîte ce soir…
 
Je ne comprends pas. Je suis l’instigatrice de cette sortie, nous en parlons depuis dix jours !… je cherche à rencontrer le regard de Rosalie mais je vois qu’elle pleure.…Je dis " mais oui bien sur "…
Quand le garçon ravi lui " annonce " la bonne nouvelle, elle lui saute au cou et redouble de sanglots… les autres jeunes très émus viennent me remercier d’avoir accepté…
Le lendemain, quand je demande à Rosalie de s’expliquer, elle se mure dans son silence habituel.

 
Forte de cette « réussite », elle va procéder de la même manière partout.
 
Avec les amis : une amie me demande si elle peut lui acheter des chaussures, une autre des petites culottes…
Au club hippique : le maître de manège nous demande si elle peut monter alors que nous sommes venus spécialement pour ça, les autres cavaliers me demandent s’ils peuvent lui offrir une boisson car elle n’ose pas mettre sa consommation sur notre compte.
Au Cours de danse elle ne donne pas le chèque de cotisation. Elle le garde plusieurs semaines en prétendant qu’elle n’ose pas nous demander.
Il ne se passe pas un jour sans que quelqu’un intercède en sa faveur…


Cela fait très mal car nous avons toujours fait le maximum pour répondre à ses désirs. On parle dans notre dos. Certains viennent nous faire des reproches, disent que c’est honteux d’agir ainsi envers cette enfant si douce, si gentille et qui nous aime tant…


Je finis par craquer. J’explose. Notre dispute est violente, car pour une fois elle parle. Elle dit des horreurs : nous ne l’avons jamais aimée, nous nous sommes servis d’elle, tout ce que nous avons fait était en réalité pour nous faire plaisir… Elle nous hait et va nous faire payer ce que nous lui avons fait ( ?).
Malgré les tentatives de conciliation de Boris la dispute dure une semaine, Je n’en peux plus. Je veux qu’elle parte !
Elle est bien d‘accord, c’est ce qu’elle avait décidé de faire, ses affaires sont déjà prêtes, elle veut aller vivre dans sa famille. Elle quitte la maison en m’insultant.

 




J'ai mis ma fille dehors !



Page suivante - Page précédente


Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1977 - 1991
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories