Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2006 2 10 /01 /janvier /2006 10:45




 
Quand nous partions, à la fin des vacances, ma grand-mère pleurait, nous faisant promettre d’écrire. Nous promettions mais bien entendu, personne ne le faisait.
 
De son côté, inlassablement, elle écrivait. La seule réponse qu’elle recevait était quand ma mère lui indiquait à qu’elle date nous revenions (afin qu’elle envoie l’argent nécessaire à payer les billets de train).
 
Correspondre avec elle n’a pas été chose facile :
 
La première fois que j’ai demandé une enveloppe et un timbre, on me répondit : Toi, tu veux écrire ? avec toutes les fautes que tu fais ? tout le village va se moquer de toi…
 
Au retour des vacances suivantes, ma grand-mère m’ayant affirmé qu’elle se moquait bien de mes fautes, que c’est en écrivant que j’apprendrais à moins en faire, j’ai de nouveau voulu écrire.
 
Je faisais des lettres mais à chaque fois il manquait soit des enveloppes, soit des timbres…et je finissais par les déchirer.
 
Nouveau retour de vacances, ma grand-mère a donné des timbres et des enveloppes à ma mère… Pas de chance, cette fois encore : on ne retrouve plus les enveloppes et on a besoin des timbres pour des choses plus importantes…
 
Autre retour de vacances, je reviens avec des enveloppes déjà remplies et timbrées. Cette fois il n’y a plus moyen de m’empêcher. J’ai gagné, enfin nous avons gagné.
 
Je n’ai jamais entendu ma grand-mère se plaindre, elle savait bien que toute parole aggraverait la situation.

Fallait-il qu’elle nous aime pour supporter ça !





mensonges, manipulations,correspondance,lettres





Page suivante   Page précédente

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1948 - 1969
commenter cet article

commentaires

Madame x 26/12/2010 08:12



comment peuton être aussi méchante...et pourquoi....? la mort des maris...fausse excuse. je continue ma lecture...



Camomille 30/01/2011 09:58



La jalousie, tout simplement ! La peur que l'on aime d'autres personnes que soi même. Ce sentiment est très courant pour une belle-fille envers sa belle-mère.


Elles sont déjà jalouses de l'amour que leur mari a pour sa mère, alors elles ne supportent pas que les enfants aussi aiment et admirent leur grand-mère.


 



caroline 26/12/2009 01:01



pour votre fils il faut que vous le visitez sans votre mari pour dialoguer parce que tout les deux vous avez souffert



Curieuse 10/05/2007 14:34

Je découvre ton blog suite à ton passage sur le mien et je crois que j'ai de la lecture en retard.... Le début me plait déjà beaucoup, je vais revenir régulièrement pour me remettre à la page :)
Au plaisir :o)

Coco 31/01/2006 11:36

Elle t'aimait énormément ça c'est sur. Il faut gravir des colines pour toucher le ciel et petite tu le faisais. Bravo

Camomille 31/01/2006 23:23

C'était une attirance mutuelle, il est bien regrétable que je ne l'ai pas connue plus longtemps...

eva 14/01/2006 17:25

:)

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories