Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2006 3 11 /01 /janvier /2006 08:02



  

 

Ma grand-mère en femme intelligente ne me répondait jamais directement. Elle continuait à écrire tous les quinze jours en ajoutant un petit paragraphe à mon attention sans aucune allusion au contenu des courriers.
Ce paragraphe était toujours plein d’amour, d’ailleurs je ne me souviens pas qu’elle m’ait dit un jour autre chose que des compliments et des mots valorisants.

J’ai appris, après son décès, que mes lettres étaient lues et commentées par tout une partie du village, tellement elle en était fière.
Dès qu’elle apercevait le facteur de la fenêtre, elle sortait, quel que soit le temps et allait attendre devant la porte du jardin. Elle attendait tous les jours. Le facteur et les voisins essayaient bien de la raisonner en lui disant que les lettres n’arrivaient que deux fois par mois, elle espérait toujours … 

C’est d’autant plus triste qu’elle était une " forte femme ", pas une petite chose chétive et fragile. Elle cultivait un grand potager, élevait une quinzaine de lapins, une ribambelle de poules et quelques canards. Elle entretenait un verger, faisait son cidre et son eau de vie. 

Sa solitude lui pesait trop. Un jour que ma mère se plaignait du coût engendré par mes études, espérant ainsi obtenir quelque argent, ma grand-mère proposa que je reste avec elle, qu’elle assumerait tous les frais. Ma mère réagit très mal, menaçant de se tuer si nous étions séparées.

Ma mère n’eut pas d’argent et ma grand-mère resta seule. 

Après que l’espoir de me garder se soit envolé, sa santé commença à se dégrader. Ne sachant que faire pour la rattacher à la vie, je lui écrivis, une fois par semaine.  


 

 

correspondance avec ma grand-mère,solitude,attente de courrier

 



Page suivante   Page précédente




 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1948 - 1969
commenter cet article

commentaires

Babymad 20/02/2007 16:14

Bonjour!
Je n'ai pas le temps de tout lire aujourd'hui,mais sache que ce que tu écrit est très émouvant.
En revanche je n'ai pas bien compris ce qui t'es arrivée et dont tu parles ds ta page d'accueil...
Bisous

Camomille 23/02/2007 15:59

? Tu veux un résumé ? lol

Sifranc 16/01/2006 12:20

Très bons articles que je corrigerai avec plaisir. Merci d'être venue. Ton lien est déjà visible sous "Lis tes ratures". Amicalement, Sifranc le correcteur

eva 13/01/2006 00:43

très beau geste...:)
ton texte me laisse sans parole...
parfois un silence dis plus que milles paroles - et surtout bien plus qu'un petit comm!!
;)

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories