Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2006 4 12 /01 /janvier /2006 08:56

 




 
 
Un télégramme arrive, il faut venir d’urgence, ma grand-mère est très malade.
Deux jours après, comme nous n’avons pas répondu, le médecin envoie un télégramme disant qu’il est impératif qu’une personne vienne s’occuper en permanence de ma grand-mère. Ne pouvant plus reculer, ma mère fait ses valises, je l’accompagne.

 
Au bout de quelques jours elle est de nouveau sur pied mais elle sait que sa fin est proche. Elle tient à me favoriser. Elle veut me donner sa maison en laissant l’usufruit à ma mère. Je refuse. Les conséquences de ce privilège me font peur. A dix sept ans, je suis complètement dépendante de ma famille (à l’époque la majorité est à 21 ans) et je sais que ma vie deviendrait un enfer si j’acceptais.
Le notaire propose que la maison soit vendue " en viager " à ma mère, elle n’a pas d’argent, ma grand-mère lui donne la somme nécessaire …

 
Quelques jours après, elle se sent mieux et nous demande de partir.
Alors que nous sommes seules, elle me dit que le médecin lui donne six mois ou au mieux un an à vivre si elle suit un régime draconien et mène une existence ralentie. Cette " vie-là " ne l’intéresse pas, sans sucre, sans sel, sans un petit verre de cidre, sans s’occuper de tout ce qu’elle aime ? elle préfère arrêter là. Je comprends. Nos adieux sont déchirants. Ma mère ne sait rien…nous ne cessons de nous embrasser encore et encore…nous savons que ce sont de vrais adieux.

 
Je lui écris presque tous les jours. Mon esprit s’apaise, je finis par accepter qu’elle parte…puisque c’est sa décision.
 
Un midi en rentrant du lycée je trouve des valises dans l’entrée. On a téléphoné chez notre voisine pour annoncer le décès.
 
Elle s’est levée ce matin, son cœur a lâché. Elle n’a pas souffert, rien n’est dérangé dans la chambre, son visage est serein, elle est très belle !…


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1948 - 1969
commenter cet article

commentaires

mel 19/01/2006 22:37

Bonsoir, j'ai découvert ton blog grâce à celui d'Eva...C'est très touchant...c'est vrai que chaque évènement fait de nous ce que nous sommes...ta relation avec ta grand mère, paix à son âme, restera je crois ce qui t'as rendue meilleur..Bonne continuation !

Camomille 20/01/2006 00:26

Ma grand-mère m'a servi de modèle dans les difficiles moments que j'ai traversés bien après sa mort.

Clo 13/01/2006 10:15

Je te remercie tellement de tes paroles apaisantes, je vois combien tu as aimé ta grand-mère, peut-être un jour les miens viendront-ils vers moi, qui sait. Merci beaucoup et bon courage. Bisous Clo.

Camomille 13/01/2006 11:36

Je voulais tellement te dire que la vérité n'est pas toujours celle que l'on croit. Tous les jeunes n'ont pas la force de lutter contre leur famille comme je l'ai fait. On me disait "traître", on se moquait de moi ... ça n'a pas été facile ... 

Coco 13/01/2006 09:05

c'est une chance que tu as eu que de pouvoir lui dire au revoir et d'accepter qu'elle s'en aille. Ainsi le souvenir en reste meilleur.
Très touchant ton texte.
Bisous

Camomille 13/01/2006 11:32

Tout ce qui est dit avec le coeur est touchant... oui je sais que j'ai eu de la chance mais j'aurai quand même bien aimé qu'elle m'accompagne un peu plus longtemps... je sais qu'elle aurait été une aide précieuse pour affronter toutes les épreuves de ma vie...

eva 13/01/2006 00:42

:(
ton texte est très beau...touchant...malgré le contenu..mais meme le contenu est lumineux : c'est l'histoire d'une femme qui a su etre forte, droite, jusqu'à la fin.

très belle, ta grande-mère, c'est vrai, pas besoin de voir sa photo pour comprendre qu'elle doit avoir un regard très profond...

:)

un grand bisous et...tu as de la chance - j'étais bien trop petite pour avoir une réelle rélation avec mes grand-parents, malheureusement ils nous ont quitté trop vite...

ciao!

Camomille 13/01/2006 11:30

Merci pour ces commentaires eva, c'est toujours agréable d'être lue.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories