Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2006 3 18 /01 /janvier /2006 10:53
 

 


J’ai compris que je suis " différente ". Malgré tous mes efforts, l’école est un échec, je suis la risée des élèves, d’ailleurs je n’ai pas d’amies, je fais pleurer ma mère, mes sœurs sont tristes parce que je ne suis incapable de faire comme tout le monde et que par conséquent on va devoir m’envoyer en pension (le fameux institut spécialisé).  
 
Ma mère fait une dernière tentative. Elle me fait donner des leçons particulières pendant les vacances (nous n’avons pas d’argent, c’est une grande privation pour toute la famille). J’apprends surtout les bases de l’écriture et de la grammaire. Je reprends un peu confiance en ce qui concerne mes facultés intellectuelles mais je suis persuadée qu’à tout moment on va se moquer de moi. Je suis devenue très complexée et craintive.

 
Je rentre à l’école communale. Je ne suis pas reléguée au fond de la classe, bien au contraire, je suis placée au premier rang. L’institutrice a conclu un pacte avec moi : " nous " allons tellement travailler que dans trois ans je rentrerai en 6ème… Je bénéficie d’un programme personnalisé : règles de grammaire, leçons et exercices (pendant que les autres font deux exercices, je fais toute la série), des explications pendant une partie des récréations, dictées chez moi tous les jours, etc.
 
Je ne passe pas seulement en classe supérieure, je saute une classe malgré les zéros systématiques en orthographe. A la fin de la 2ème année, je saute encore une classe. Pour entrer en 6ème toujours en raison de l’orthographe je dois passer un examen que je le réussi.
 
Cela semble aisé mais en réalité cela représente des nombreuses heures de travail. J’étais obsédée par la volonté de réussir.






ecole communale,maitresse formidable,orthographe,retard scolaire


Page suivante   Page précédente

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1948 - 1969
commenter cet article

commentaires

Coco 31/01/2006 14:24

les efforts ont fini par payer et la preuve est là. Bravo à toi.

Camomille 31/01/2006 23:36

Que d'efforts en effet.

Grenouille de Bénitier 22/01/2006 10:42

On dirait que ça s'est bien arrangé depuis (l'orthographe) !

Camomille 22/01/2006 14:53

Beaucoup d'efforts et sur le blog, l'aide d'un bloggeur : Sifranc48 qui propose de corriger les blogs...

eva 21/01/2006 02:32

quel travail...quel sentiment fort tu dois avoir éprouvé - de ne pas pouvoir avoir comfiance, de se sentir jugée, ridiculisée...destabilisant, pénetrant...et à la fois comme une sécousse, une instance à y aller, à se battre...dans ta dernière phrase tu l'exprime très bien, cette volonté de réussir, de LEUR montrer et de TE montrer qu'ils avaient tort...ET ILS AVAIENT TORT!
;)

Clo 18/01/2006 18:03

Tout effort n'est jamais vain. Bravo et gros bisous. Clo.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories