Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 15:47


Aujourd’hui, 6 février 2008, s’ouvre le procès dit de l’hormone de croissance.

De 1960 à 1988, des hormones de croissance ont été prélevées sur des cadavres humains pour traiter des retards de croissance chez des adolescents. 

Les prélèvements, la transformation et le conditionnement ont semble t-il étaient faits dans des conditions déplorables. Un certain nombre d’enfants traités décèdent plusieurs années plus tard de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), maladie neurologique dégénérative et incurable.



hormone de croissance


En quoi ce procès peut-il me concerner ?

Et bien parce qu’il a bien failli me concerner directement. En 1984, mon fils alors âgé de 14 ans me demande instamment de faire quelque chose pour qu’il grandisse. Avec ses 1m 56, il est un des plus petits de sa classe et en souffre beaucoup.

Ayant lu qu’il est possible de l’aider, je l’ai emmené consulter notre médecin. Après avoir parlé longuement seul à seul avec Miguel, le médecin propose la fameuse hormone de croissance.

Je ne sais pourquoi, j’ai immédiatement ressenti un blocage. Je m’attendais à ce qu’il prescrive des médicaments ou des vitamines spéciales mais pas des hormones.

Je crains bêtement que des hormones féminisent mon fils ou le couvrent de poils (alors que cela n’a rien à voir).

Je demande à réfléchir. Le médecin dit qu’attendre peut nuire à la réussite de l’entreprise. Mon fils est catastrophé. Pendant quelques instants il avait eu un immense espoir et mon refus de commencer immédiatement fait tout échouer.

Je prétexte devoir en parler au père de Miguel et impose une semaine de réflexion.

Le médecin met l’accent sur le fait que nous nous trouvons en Afrique, qu’il faudra un certain délai pour que les hormones lui soient envoyées et que je perds un temps précieux pour l’enfant.

Il prescrivit un âge osseux (une radio montrant où en est la calcification des cartilages) pour savoir s’il est encore temps de faire le traitement.

Pour le première fois, mon fils m’en veut. Il ne comprend pas mon appréhension (moi non plus d’ailleurs).

L’âge osseux confirme que Miguel peut grandir.

 

Le hasard a voulu que j’ai rendez-vous chez un acuponcteur qui pratique son art épisodiquement en Afrique. Alors qu’il me plante des aiguilles partout, je parle de mon fils. Il se montre intéressé et insiste pour que je vienne avec Miguel et les radios, me conseillant d’attendre pour commencer le traitement aux hormones…

Il nous reçoit un soir très tard, après ses rendez-vous. Il fait un examen très approfondi et prescrivit des oligo-éléments. Miguel reste sur la défensive : il veut l’hormone miraculeuse.

L’acuponcteur négocie. Si dans un mois Miguel n’a pas grandit d’un cm au moins, il pourra faire son traitement aux hormones de croissance.

C’est une course contre la montre. Les oligo-éléments sont rares, on ne peut s’en procurer que dans de grands laboratoires. La pharmacie demande plus de 15 jours pour s’approvisionner. Par l’intermédiaire d’une amie hôtesse de l’air, je réussis à me faire rapporter les précieux remèdes en cinq jours.

 
 

Miguel commence immédiatement. Malgré notre impatience, nous attendons un mois pour contrôler les mensurations. Il a pris 4 cm !

Bien que le traitement n’ait duré qu’un peu plus d’un mois, il a continué à grandir régulièrement (il mesure 1m 82) confirmant les prévisions de l’acuponcteur.

Celui-ci avait expliqué que pour une raison inconnue, le corps de l’adolescent ne comprenait pas qu’il devait grandir, que les oligo-éléments donneraient le coup de pouce nécessaire au déclenchement du processus. C’est bien ce qui s’est passé.

 

Voilà mon histoire concernant l’hormone de croissance. Mon fils est passé tout près… Il est vrai que tous les enfants traités n’ont pas été contaminés mais on ne sait pas encore si d’autres conséquences ne verront pas le jour dans les temps à venir, sur leur descendance, peut-être ?







Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans La médecine et moi
commenter cet article

commentaires

aude 05/10/2008 17:45

Bonjourquels sont les oligo elements qui ont été prescrits ?J'ai 3 garcons et le 2eme est tout petit. A 4 ans passés, il mesure 96 cm .... Les médeceins se moquent de moi en disant que je m'inquiete pour rien .... Sur la courbe du carnet de santé, il est quasiment sur la ligne ou ca change de couleur ...J'aimerais essayer , c'est genial que ca ait marché sur Miguel !Merci d'avanceCordialement

Camomille 06/10/2008 16:57


Désolée, Aude, je ne me souviens plus, cela fait dans les 25 ans !!! De toutes manière ce qui marche sur une personne n'est pas forcément valable pour une autre. Il faut chercher un médecin
(naturopathe ou homéopathe) qui connaît ce genre de traitement.
L'avantage c'est que si ça ne marche pas, il n'y a pas de dégâts !

Bonne chance !


Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories