Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2006 4 26 /01 /janvier /2006 11:46

 





Les deux principaux drames de sa vie :

Etre déscolarisée à 11 ans pour travailler :
Elle compense le manque d’instruction en lisant religieusement le journal ce qui la rend incollable sur la politique et les faits divers.

Etre veuve à 38 ans avec cinq enfants :
Elle voue un véritable culte au défunt et nous impose des rites en sa mémoire :

- cimetière tous les dimanches,
- pas de rires, pas de radio les jours anniversaire : de sa mort, de leur mariage, de sa fête, de sa naissance, etc.

Notre mère vit pour nous et par nous, elle ne fréquente personne.

Elle a un sérieux problème avec la gestion du budget, qui, il est vrai, est très mince…
La pension militaire est versée par trimestre. Le premier mois c’est l’abondance, elle achète de grandes quantités de nourriture. Le deuxième mois, nous mangeons les provisions qu’elle a faites et le troisième, il n’y a plus rien… heureusement, elle se fait un point d’honneur à ne jamais acheter à crédit.

Quand mes sœurs ont travaillé, la situation est restée la même, le montant à dépenser est devenu plus important, c’est tout…

Les repas du dimanche avec les beaux-frères sont gargantuesques : deux entrées, deux viandes, des légumes, plusieurs sortes de fromages accompagnés de salades, deux gâteaux (à la crème et sans crème) et enfin salade de fruits. Il faut bien entendu accompagner cela de plusieurs sortes de vins et autres alcools.
Quand on lui reproche cette exubérance, elle se met à pleurer et se justifie en invoquant sa nostalgie des repas qu’elle organisait pour les amis de mon père.

Ce que je lui reproche vraiment c’est d’avoir entretenu une zizanie continuelle au sein de la fratrie. La manœuvre consistait à provoquer des mots de colère à l’encontre d’une des sœurs et d’aller ensuite répéter ces mots à la personne intéressée qui à son tour avait des paroles méchantes qu’elle s’empressait de répéter…. Quand la dispute arrivait à son paroxysme, elle intervenait pour calmer les esprits sans jamais prendre conscience qu’elle était l’initiatrice.

Les rancunes accumulées sont largement responsables de la mésentente qui s’est instaurée entre nous. Nous avons été manipulées et les dégâts irréversibles.


mère de famille, ma mère

 


Page suivante   Page précédente



 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans LA FAMILLE
commenter cet article

commentaires

mireille 21/02/2006 09:58

Re-bonjour,

1) J'ai mis un lien vers ton blog dans la page "Coups de coeur" : http://attitudezen.over-blog.com/article-915160.html

2) Quant à cet article, on a certaines choses en commun (malheureusement ...)

Si cela t'intéresse, tu peux lire ceci et tu verras que la souffrance est partout même après tant d'années.

Plus personne ne se parle dans "notre famille" ...

Toi ma "mère" :
http://attitudezen.over-blog.com/article-805326.html

Emotions : http://attitudezen.over-blog.com/article-869954.html

A toi mon "père" :
http://attitudezen.over-blog.com/article-805586.html


A mon frère et à ma soeur :
http://attitudezen.over-blog.com/article-805400.html

A mon mari et à ma fille :
http://attitudezen.over-blog.com/article-808681.html

Bonne journée.

Vivons le moment présent : c'est le but de ma vie et le sujet principal de mon blog

:0010: Mireille

Camomille 21/02/2006 22:30

Merci pour le lien.Bien sur que ça m'intéresse Mireille. Je ne suis pas en contemplation de mon nombril. Mon désir le plus cher est de tendre la main aux autres... Malheureusement malgré une proposition très sérieuse et très intéressante à mon avis, je ne peux rien faire ouvertement sous peine de procès. Si tu continues à me lire tu comprendras...

mireille 21/02/2006 09:47

Bonjour,

Merci beaucoup pour le lien mais c'est dommage pour ton fils ... heureusement que tu étais là et surtout, que tu as osé agir.

Courage et à bientôt.

Mireille

Camomille 21/02/2006 22:25

Il faut du courage pour affronter certaines épreuves mais quand on est dans l'action on le fait tout naturelement. Tu vas bientôt comprendre pourquoi ce lien est important pour moi.A bientôt

Coco 31/01/2006 14:43

En effet la peur fait que ces personnes ont un besoin de contrôle absolu mais n'en mesurent pas les conséquences.

eva 27/01/2006 14:54

c'est toujours difficile de s'entendre avec des personnes manipulatrices....c'est presque impossible!!!

comme toutes personnes peu sures d'elles, elles ont besoin de tout tenir dans leur main, et d'avoir le sentiment de tout pouvoir controller diriger, décider...sans s'en rendre vraiment compte..ouf, je connais bien çA..

et je pense aussi que les manipulateurs sont souvent enivrés par leur sentiment de pouvoir...tant à oublier leurs actes manipulateurs...

bon..sur cette réfléxion je te laisse..;)

Camomille 27/01/2006 22:47

C'est exactement ça. Le problème c'est qu"ils savent se rendre sympa et qu'à prime abord on les aime en détestant les victimes manipulées.

Clo 27/01/2006 09:53

Oh cela me fait fropid dans le dos, crois-tu que ce soit irréversible ? Si oui, je n'ai pas d'espoir de retrouver mes filles ? Bisous, je pars quelques jours, je reviendrai le 3/02. Bisous Clo

Camomille 27/01/2006 22:52

Mon cas, est MON cas, il n'y a pas lieu de le généraliser. Nous avons toutes de forts caractères, la vie ne nous a pas épargnée, je préfère touner la page que d'être ennuyée sans arrêt avec des gens qui font des histoires pour rien... Elles ont fait des choses impardonnables, c'est tout.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories