Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2006 6 28 /01 /janvier /2006 15:01

 

 


A l’occasion d’un week-end prolongé sœur n°2  et son mari nous rendent visite. Je garde ma ligne de conduite : ne jamais être seule avec lui et surtout ne pas chahuter. 
Je suis inquiète car visiblement, il cherche mes amies qui sont très flattées qu’un adulte s’intéresse autant à elles.

Je suis allée chercher le pain au village avec mes amies, ma sœur nous rencontre et propose de nous ramener car nous sommes encore loin de la maison. Je suis assise à l’arrière de la voiture, une copine de chaque côté de moi. Impossible de faire autrement que d’avoir les jambes légèrement écartées.
Alors que ma sœur est à la pharmacie, mon beau-frère se retourne, il devait m’observer dans le rétroviseur et brutalement il agrippe mon sexe. Je le frappe sur la tête et l’insulte sous l’œil perplexe de mes amies.
Je ne dis pas un mot, la honte et la colère me font trembler. Nous déposons les amies devant la ferme de leurs parents.
Arrivée à la maison je raconte à ma mère ce qu'il vient d'arriver. Mon beau frère joue l’étonnement, il ne comprend rien à ce que je dis. Il m’a simplement pincé le genou en un geste paternel.
Ma sœur est furieuse, elle me traite de folle et dit que c’est une idée d’adolescente qui prend ces désirs pour des réalités.
Ma mère me demande de réfléchir à la gravité de cette accusation et d’en peser les conséquences. Je n’ai pas besoin de réfléchir, d’ailleurs j’ai des témoins. Ma mère déclare alors qu’elle me croit et que la conversation sur ce sujet est terminée. Elle demande à mon beau-frère de ne plus JAMAIS me toucher car si cela se reproduisait elle pourrait le tuer…
Ils repartent pour Paris le jour même. Ma sœur dit qu’elle est très déçue car elle ne pensait pas que je pouvais inventer une telle histoire, qu’heureusement elle aime son mari et que mes calomnies n’y changeront rien…
Ces mots me brisent le cœur. Elle ne me croit pas et j’ai perdu son affection… c’est la première fois qu’elle me parle comme à une adulte, il n’y a plus aucune tendresse ni dans sa voix, ni dans son regard.
Après leur départ, ma mère essaye de savoir s’il ne s’était rien passé avant. La sachant incapable de garder un secret, je préfère me taire. Tout ce que je veux c’est que ça cesse, inutile de revenir sur le passé.

J’ai bien fait de parler car le silence est toujours perçu comme une acceptation et par conséquent comme un encouragement à recommencer. 






attouchements sexuels, pervers



Page suivante   Page précédente




Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1948 - 1969
commenter cet article

commentaires

Coco 31/01/2006 14:49

Parfois on n' a pas le choix que de garder le silence mais tout se paie un jour.

fybe! 29/01/2006 20:25

merci pour ton com chez moi , _fybe!_

Camomille 29/01/2006 22:27

Pas de quoi... Quand j'aime je le dis....

eva 29/01/2006 14:06

oh...je m'imagine le pire alors pour la suite, si tu dis que tout cela n'est rien...:(

mais si ça te fait du bien d'en parler, de sortir tout çA, continue, avec ce courage et cette lucidité admirable que tu as...;)

gros bis et à ++

:)

Camomille 29/01/2006 22:26

Oui éva, tout cela n'est que le prélude, mon vrai drame est venu après mais on ne peut le comprendre que si je raconte tout car autrement on ne me croirait pas... Il est indispensable que l'on sache que j'avais la force nécessaire et là personne n'en doutera.

bool 29/01/2006 09:53

Chère Camomille... que dire, devant de tels actes ??
Je ne peux me mettre à ta place, ... mais seulement imaginer tes souffrances...
Je t'embrasse,
Bool

Camomille 29/01/2006 22:20

Merci pour ces mots gentils mais tu sais je ne me considère pas comme une victime, c'est ma vie, c'est tout. Je trouve même que je m'en suis bien tirée, tout le monde n'a pas cette chance. J'ai du caractère... ça aide.

Carpettte 29/01/2006 08:47

je te souhaite une très bonne fin de week end. bisous à toi

Camomille 29/01/2006 22:19

merci, Laeti. Bonne soirée à toi.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories