Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 11:08

 






Sœur n°4 vient assez souvent avec son mari (celui qui mange comme un porc).
Il a toujours un problème mécanique et passe des heures à réparer sa voiture. Curieusement, il n’a jamais d’outils et emprunte les nôtres.
Après quelques visites, les deux boîtes à outils sont vides… ça ne peut être que lui qui a tout emporté…On peut perdre quelques outils mais pas la totalité de deux boîtes bien remplies à l’origine.
 
Je ne supporte pas qu’il vienne ainsi nous dépouiller de nos affaires. Je lui demande si par " inadvertance " il n’aurait pas emporté les marteaux, les tournevis, les pinces de différentes tailles, les clefs à molette et autres bricoles… il me regarde bien dans les yeux et dit qu’il a tout remis en place à chaque fois…
Ma sœur, scandalisée par ma question, me demande si j’insinue que son mari est un voleur. Je propose que nous allions regarder, afin de dissiper tout malentendu, dans le coffre de la voiture si par hasard il n’y a pas quelques objets " oubliés ".
Nous ouvrons le coffre. Je reconnais les derniers outils que nous avons achetés la semaine dernière ainsi qu’une douzaine de rouleaux de papier toilette (par la fenêtre j’ai vu mon beau-frère aller les mettre dans son coffre. Chaque fois qu’il sort des toilettes ; il emporte 2 rouleaux qu’il va ranger soigneusement dans son coffre..) Nous trouvons aussi 2 serviettes éponge, 1 serviette de table et un couteau à viande qui nous appartiennent.


Concernant la monnaie qu’il s’approprie systématiquement en la faisant glisser dans sa poche, je n’en parle pas car il est impossible de le confondre. Le matin même je l’ai surpris : il ramasse la monnaie comme on ramasse des miettes sur une table et le regard lointain, comme si cela était la chose la plus naturelle, il vide le contenu de sa main dans la poche de son pantalon.
Il fait cela avec tellement de naturel qu’on a presque honte d’avoir la " mesquinerie " de protester…

J’ai encore déclenché un scandale. Je ne suis pas très fière du résultat : j’ai " chassé " 2 de mes sœurs. Ma sœur aînée n’est jamais venue car elle ne pardonne pas l’épisode de la maison vendue en douce à ma mère. Ma troisième sœur vient très rarement car elle n’a pas de voiture et sa vie sentimentale l’occupe beaucoup.
 
 

petits vols en famille, goujat

 




Page suivante   Page précédente

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1948 - 1969
commenter cet article

commentaires

anic 05/05/2009 13:05

voilà un patchwork familial très diversifié,je me demande si votre mère n'a pas préféré ignorer les comportements de ses gendres,ils sont graves tous les deux...elle a quand même le mérite de vous avoir soutenue contre le pédophile,ce que votre soeur n'a pas eu le courage de faire,peut être pour son ménage,en l'admettant elle perdait son amour pour lui...il y a cependant une chose qui me laisse une impression bizarre,vous êtes la cadette,et vous avez vécu seule avec votre mère aprés le départ des aînées,ce qui a dû influencer votre jugement sur vos soeurs.je suis l'aînée de 4 enfants et je suis souvent en conflit"non dit" avec le plus jeune de mes frères,qui a vécu seul avec mes parents,il est trés personnel à mon avis.de plus mon plus jeune fils se montre parfois intolérant envers ma fille et ses 2 filles quand elles viennent nous rendre visite,avec mon mari nous considérons qu'ils sont tous chez eux,et je prends bien garde à le lui faire remarquer.ne voyez aucun jugement de ma part,c'est juste un sentiment que j'éprouve en vous lisant et que je n'arrive pas à définir.je trouve que vous avez beaucoup de courage pour écrire ces moments de votre vécu

Camomille 05/05/2009 23:22


Je pense en effet que ma mère à préféré ignorer le comportement de ses gendres sauf concernant les attouchements, bien entendu. Concernant ma soeur elle a choisi son mari. Elle e fermé les yeux sur
les attouchements sur sa propre fille, les amies de sa fille... c'est son problème. Je ne peux en aucun cas cautionner !
Il es vrai qu'en y réfléchissant, le dernier de la famille qui reste avec les parents se les approprie. C'est comme une revanche contre la vie qui l'a fait naître "après"... Celui ou celle qui sera
toujours le petite frère ou la petite soeur... De la jalousie en quelque sorte !

Concernant le courage, il en faut pour commencer, après, les mots viennent tout seuls surtout quand personne ne juge ni ne condamne...

Merci pour votre passage, merci d'avoir soulevé le voile sur ma jalousie envers mes soeurs cela va m'aider à les regarder différemment. Avec plus de tolérance...
 


Armide 08/11/2008 10:06

Je lis votre blog avec beaucoup d'émotion (nous sommes de la même génération et je ressens quelques similitudesdans nos expériences de vie ).J'aime votre style : il est limpide et pudique. Je suis nouvellement arrivée sur over blog et tente d'y trouver "ma niche". Pour le moment, je me sens un peu perdueMes soeurs et moi avons pris des chemins très distants au fûr et à mesure de notre vie. Il en est souvent ainsi.

Camomille 24/11/2008 11:44


Merci. Dommage que vous n'ayez pas laissé l'adresse de votre blog :D


Coco 31/01/2006 14:52

Voilà j'ai rattrapé mon retard, j'ai pu lire tous tes articles et j'attends bien sagement que les autres arrivent.
Il y a beaucoup d'émotion dans tes textes, de souffrance mais aussi d'espoir pour affronter l'avenir et devenir celle que tu es aujourd'hui.
Je te fais de gros bisous et à très bientôt

Camomille 31/01/2006 23:47

Toi tu ne plaisante pas quand tu commences à lire, ça fait 30 mn que je réponds à tes com.Merci ma Coco, ça m'a fait vraiment plaisir que tu me lisesBises

eva 31/01/2006 02:11

c'est...toujours...un moment bouleversant, de découvrir ces ombers qui encombrent, ou, plutot, qui ONT encombré ton chemin, et découvrir à chaque fois, dans le bien et dans le mal, la lumière et le courage que tu as su trouver et employer dans des situations terriblement délicates...

:)

je suis touchée, et prete à suivre les chemins que tu es en train de tracer dans tes souvenirs...;)

à la prochaine!

Camomille 31/01/2006 06:09

Merci eva. Tu as toujours le mot gentil...

mel 30/01/2006 21:52

Bonsoir camomille, je continue à suivre avec émotions ces moments de ta vie qui ont fait de toi la femme d'aujourd'hui..courage pour continuer ce "voyage" dans le passé avec courage et sincerité.

Camomille 30/01/2006 22:42

Merci beaucoup Mel, c'est fou ce qu'un mot gentil peut faire de bien. Bonne soirée à toi.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories