Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 12:07

 





Nous voilà avec deux petits salaires, un loyer, des charges et un budget à gérer… c’est dur, nous avons froid, pas grand chose à manger, pas d’argent pour sortir.

Rapidement mes sœurs espacent les invitations car sans être aussi odieux qu’avec ma mère, il leur fait comprendre qu’elles doivent s’occuper de leurs affaires… Il ne comprend pas que je respecte mes sœurs simplement parce qu’elles sont mes aînées.

En sortant d’une boutique d’alimentation je vois qu’il a mis un saucisson dans sa poche… Je suis furieuse, je préfère manquer de tout mais il n’est pas question de voler…

Les conditions de transport en métro sont difficiles. Je suis bousculée, malgré ma carte prioritaire, un usager refuse de me laisser sa place James l’insulte, le menace et va chercher le chef de train qui oblige le Monsieur à se lever… j’ai tellement honte…cet homme semble si fatigué, il suffisait de demander à une autre personne…

L’agressivité de James est grandissante. Mon état est un prétexte pour jouer au redresseur de torts : on m’a bousculée, on me refuse la priorité, on m’a manqué de respect, etc. Au début je suis flattée d’être ainsi protégée puis j’ai honte d’attirer l’attention sur moi surtout parce que cela finit généralement en drame.

Je dois rester alitée trois semaines. Notre situation financière semble s’améliorer, c’est certainement parce que nous arrivons à mieux gérer. Je m’étonne un peu qu’il n’ait plus besoin d’argent pour acheter son titre de transport ni pour payer son repas de midi. Il dit que ses parents lui envoie parfois des chèques directement au travail et que ses collègues l’invitent à déjeuner.

Il ne veut pas rendre visite à ses parents, par conséquent je ne vois plus ma mère.

Nous ne fêterons pas Noël, il dit que c'est un jour comme les autres, d’ailleurs à l’avenir nous ne fêterons plus rien : ni fêtes, ni anniversaires il dit que c’est stupide! Je pleure tant qu’il accepte d’aller chez une de mes sœurs pour le réveillon du Jour de l’An. Il gâche la soirée par une attitude méprisante et négative. 




nous ne fetons pas noel


Page suivante   Page précédente

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1948 - 1969
commenter cet article

commentaires

Madame X 14/02/2009 16:18

Bonjouron vient de me recommander votre blog, ja vais donc commencer par le début je crois que je vais m'y plaire. bon we.

Camomille 15/02/2009 22:53


Je vais faire de même pour ton blog car les quelques articles que j'ai lus m'intriguent. A bientôt


mel 10/02/2006 18:55

Quel comportement immature et égoiste tu as du subir...ca me fait mal pr toi...Gros bisous !

Camomille 10/02/2006 23:35

Merci gentille Mel. Bises

Syven 09/02/2006 10:18

ah bah ça c'est un mari comme on n'en veut pas :(

Camomille 09/02/2006 23:19

Dommage, je voulais bien te le présenter, et encore là il était gentil....

un ami 09/02/2006 09:35

...... tu sais : on a qu'une vie sur terre : on ne choisis pas toujours celle ci au départ, mais on peut vite décider les choses qui ne vont pas.. réagit, ne laisse pas l'autre te dominer et penser pour toi : le jour où tu ne voudras pas faire quelque chose, que va t'il se passer ? Prendre des coups, des insultes ? c'est pas une vie !!!
Bon courage !

Camomille 09/02/2006 23:18

Tu as raison mais on n'a pas forcément la lucidité nécessaire au bon moment. On encaisse et un jour on se révolte.

eva 09/02/2006 00:57

une réalité très dure à porter...quelles épreuves t'as du endurer...et, comme tu dis, là je m'imagine bien que le chemin doit etre encore assez long...pauvre Camomille...!

J....vraiment un "je" - un égocentrique tyrannique et ignorant tous principes, les pires!

je pense bien fort à toi,

à demain (si t'auras le temps) ;)

Camomille 09/02/2006 06:25

Merci encore pour tes mots de réconfort, gentille eva. Bises

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories