Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2006 3 15 /02 /février /2006 17:41

 

  
 

Mon beau-père est inspecteur des impôts et Administrateur de plusieurs entreprises publiques.  

Il est fils unique, son père a été tué à la guerre, c’est grâce à une très grande volonté qu’il a réussi à se hisser à cette fonction. Sa mère est très pauvre. Il est complexé par ses origines modestes. C’est un homme renfermé et très violent.

Ma belle-mère est directrice d’école. Elle est issue d’une famille bourgeoise.
Elle a deux sœurs religieuses (elle ne portent pas le voile et font du bénévolat), une sœur mariée, un frère prêtre (c’est lui qui a refusé que nous nous marions à l’église) et une autre sœur qui est restée avec ses parents.
Elle est excentrique et violente surtout quand elle a trop bu, ce qui se produit assez souvent . Elle raconte volontiers qu’en frappant J. avec le talon de sa chaussure, elle lui a fait un trou dans la tête.

Ma belle-sœur a quatre ans de moins que James. C’est une jeune fille renfermée, timide et gentille. Elle ne participe pas aux scènes, elle préfère s’isoler dans sa chambre.

Mon petit beau-frère a trois ans de moins qu’elle, c’est le petit dernier. Il est bruyant, surexcité, fait de grands gestes, ses réactions sont imprévisibles et disproportionnées.
Il est la cible de la jalousie de son frère qui le frappe souvent avec beaucoup de violence, sous prétexte de lui apprendre la politesse et le savoir-vivre.

Dans cette maison on casse tout, la vaisselle, les meubles, les portes comme si c’était normal. On ne parle que rarement, on hurle en toutes occasions…
On se croirait dans un autre monde.



belle-famille

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans LA FAMILLE
commenter cet article

commentaires

anic 19/05/2009 14:09

bonjour camomille,il semblerait que je ne suis pas la seule à avoir pensé à Zola,il est un de mes romanciers populaires préférés,je l'ai découvert avec l'assommoir puis Nana.il nous a laissé un témoignage très réaliste de la vie ouvrière de son époque,qu'il a décrite avec tout ce qu'elle comportait de sordide...,lui aussi était honnête dans ses récits,ce qui lui valut souvent d'être malmené par la presse et aussi par le peuple.vous ne me choquez pas,je vous trouve tout simplement courageuse de vous dévoilée dans ce blog,et je me dis que si votre fils l'a lu il doit souffrir une deuxième fois devant tant de violence que son père a infligée autour de lui.

Camomille 19/05/2009 17:10


Mon fils avait "besoin" de cet écrit car ses souvenirs étaient dispersés, il ne savait plus où il en était entre les images qui s'imposaient à lui et ce qu'on lui avait raconté...
J'avais décidé de ne lui parler de rien pour qu'il retrouve la paix. A l'odolescence et surtout quand j'ai commencé à préparer mon retour, il a voulu tout savoir. Là encore j'ai atténué car je ne
voulais pas qu'il ait des préjugés envers son père qu'il devait rencontrer.
Vu que les choses se sont mal passées avec son père il a exigé de tout savoir. Ce blog était un excellent moyen...
Il est vrai que cela lui a fait du mal mais continuer à cacher revenait à prolonger sa souffrance...

NB J'ai lu Zola et n'ai jamais été choquée car pour moi il est naturel de dire les choses comme elles sont. Je précise que ma façon de m'exprimer a toujours choqué ma famille
Heureusement, elle ne connait même pas l'existence de ce blog !!!





Syven 20/02/2006 16:16

et tu ne t'es pas enfuie en courant tout de suite???

Camomille 20/02/2006 23:03

Non Syven, j'avais 20 ans je croyais que j'avais le pouvoir de changer les gens. Il n'y a rien d'impossible quand on a 20 ans! et m'enfuire par faire quoi? c'etait en 1969, une mère célibataire était "une fille mère" que l'on montrait du doigt, j'étais la honte de la famille... je devais continuer et prendre mes responsabilités.

Coco 17/02/2006 12:15

Rien que de lire tes mots ça fait mal. Quel courage il t'a fallu.
Gros bisous ma Camomille.

Camomille 17/02/2006 23:53

Bises à toi ma Coco, je pense beaucoup à toi en ce moment. Je t'embrasse.

mel 16/02/2006 10:27

juste un petit bisou en passant..bonne journée camomille !

eva 16/02/2006 01:18

oh...quelle dureté...impressionnante jusqu'où peut aller la méchanceté, la bêtise humaine...de se cristalliser ainsi dans une famille - comment l'appeler encore ainsi ? - est aberrant...on se demande comment, à quel moment toutes ces personnes on cédé sur leur bonheur, sur leur vertu…pour sombrer dans la noirceur…quand et où cette monstruosité à commencé...parce que c'est une chaîne, oui, mais elle commence quelque part!

et, comme dit si bien Mel, on peut la briser, et il faut le faire, pour empêcher le pire - quelqu'un doit avoir la force de casser ces liens incestueux (le pire inceste est souvent celui de l'âme) et violents...c'était peut être toi cette personne, qu'avec ta présence si différente a fait trembler ce système délirant ??

ciao ciao ;)

et à demain!

bis

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories