Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2006 4 16 /02 /février /2006 18:00


 

Je souhaite rentrer chez moi après un séjour de presque deux mois chez mes beaux-parents.
James  n’arrête pas de dire qu’il en a marre de Paris et que son job ne lui plaît pas. Justement (!) ma belle-mère lui a obtenu un poste de Maître auxiliaire dans un IMP (établissement qui a la charge d’assurer les soins, l'éducation et l'enseignement général des enfants handicapés ). Ce poste se trouve dans le département et il faudrait que nous nous installions à proximité. Je ne suis pas contre, j’ai toujours préféré la campagne à la ville.

J’ai appris quelques années après qu'en réalité, James avait été prié de démissionner afin d’éviter des poursuites judiciaires. Il a été surpris dévalisant les sacs de ses collègues. Cela durait depuis des mois. J’ai compris l’origine des billets qu’il sortait des poches, et le mystère des prétendus chèques envoyés par ses parents directement au travail.
Dans le soucis de m’épargner, mes sœurs ne m'ont rien dit.

Ma belle-famille nous trouve un appartement. C’est à 40 km de lchez eux, c’est une bonne distance. Nous nous installons. J’ai récupéré une partie des meubles de ma grand-mère.
J’essaie de garder un enfant en nourrice mais je ne suis pas faite pour cela. Je m’ennuie avec ces deux bébés…


James a commencé l’année scolaire. Il est satisfait. Il ne s’occupe toujours pas de son fils et je fais en sorte que l'enfant ne pleure pas.

Une mauvaise nouvelle arrive : James doit aller faire son service militaire. Comme il a fait la forte tête pendant ses trois jours, il est affecté dans un camp disciplinaire.

En passant devant un centre de Sécu je voit que l’on recrute. Je m’inscrit à l’examen et le réussi.


service militaire,securite sociale,ennui,pas d'argent

 

Page suivante   Page précédente


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1970
commenter cet article

commentaires

mireille 22/02/2006 10:03

NB : Commentaire qui n'a rien à voir avec l'article ci-dessus

Bonjour :0010:

Merci pour ton long commentaire : je vois que nous sommes sur la même longueur d'ondes...

Ce commentaire j'aurais pû l'écrire moi-même... mot après mot...

Mais c'est vrai, pensons au présent et au futur, entouré de la famille que nous avons créée nous-même et aimons les personnes qui nous entourent.

Gros bisous.

Mireille

Camomille 23/02/2006 00:18

La vie est trop courte pour s'attarder sur le passé. Il faut aller de l'avant et construire au lieu de pleurer sur les ruines.Bises

Coco 17/02/2006 12:17

Moi je suis allée chercher le coca pour faire un groupe avec Eva, nous sommes toutes ouies !
Bisous

Camomille 17/02/2006 23:56

Symp les copines quand même ! Elle s'installent confortablement comme au cinéma pour voir le film "Ma vie est tas de ............Navets" (j'aime pas les navets ).

eva 17/02/2006 01:31

;)

hihi, j'en ai bien profité pour chercher du pop corn et je suis prete pour la suite...!

gros bisous et bonne nuit

Camomille 17/02/2006 06:16

Bien.

eva 16/02/2006 21:13

coucou Camomille! :)

heureuse de voir ce moment, comme un retournement dans un acte théatrale...où tout semble plus lumineux, plus de tranquillité et tu passes cet examen! bravo!! :)

vivement la suite ;)

ps: ouf pour cette histoire de vol...:(

Camomille 17/02/2006 00:07

Eva c'est l'entre-acte. On en profite pour faire pipi et manger des glaces...Bises

mel 16/02/2006 18:50

J'espère que ce retour à la tranquilité de la campagne..t'apportera aussi la tranquilité de l'esprit...tu prend ta vie en main et ça te réussit ! Bravo et à bientôt !

Camomille 17/02/2006 00:05

Il faut faire des poses de temps en temps..

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories