Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2006 4 23 /02 /février /2006 23:43

 

 

 
 


James quitte l’Armée pour prendre directement son poste à l’IMP. Il reprend possession des lieux. Il ne dépend plus de moi financièrement et se met à dépenser plus d’argent que nous n’en gagnons.
 
J’ai hérité d’une petite somme de ma grand-mère et nous avons acheté une SIMCA 1000 Rallye. Il s’inscrit à un club et équipe la voiture d’arceaux, de jantes larges, etc. Il décide de faire de la compétition automobile. Je pensais lui faire plaisir avec la voiture et qu’il s’en tiendrait là mais il veut faire des courses. Il n’y a même plus de place pour mettre le petit derrière…Et tout cet équipement coûte une fortune.
 
A la maison, le petit ne doit pas faire de bruit, ne doit pas nous empêcher de sortir, ne doit pas accaparer mon attention, bref il ne doit pas exister… Au moindre prétexte, il le jette contre les murs, dans son lit ou contre les meubles.
 
Bien entendu, plus il est violent, plus l’enfant est craintif et maladroit.
 
Il crie dès que son père le touche et pleure dès qu’il le regarde. Il s’accroche à moi désespérément, il est en permanence cramponné à mes vêtements.
 
Nos relations intimes se détériorent. Je lui en veux pour son comportement avec l’enfant. Je ne supporte pas cette violence, elle me fait mal dans tout le corps, j’ai envie d’exploser mais je fais des efforts lui trouvant toujours des excuses.
 
Il fait toujours suivre ses accès de violence par des moments d’extrême repentir :  il ne sait pas ce qui le pousse à faire ça, il y a toujours un responsable, il demande pardon, il pleure… c’est très émouvant un homme qui pleure surtout s’il est un grand gaillard plein de force.
 
Je prépare un examen. La collègue que je remplace à la facturation va bientôt revenir, si je ne veux pas retourner « au courrier » j’ai intérêt à avoir mon diplôme.
 
Il ne m’est pas facile d’étudier, James ne m’aide pas. Il ne range toujours pas ses affaires. Je n'arrive pas à tenir la maison propre. Je n’ai jamais vu une personne se conduire de cette façon. Quand il retire un vêtement il le laisse tout simplement tomber, il ne cherche même pas à le mettre sur un meuble… quand il retire ses chaussures, il continue à avancer laissant une chaussure dans l’entrée et l’autre dans une pièce… on peut le suivre à la trace. Par la suite si les objets le gênent pour marcher il shoot dedans et les envoie sous les meubles…
Il me dit de laisser tomber mon projet, je n’y arriverais pas, je ne suis pas capable d’apprendre toute la législation. C’est vrai que c’est énorme… mais j’ai très envie de réussir et ses moqueries me donnent une raison supplémentaire.
 
 

mechancete et terreur

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1971 - 1972
commenter cet article

commentaires

eva 24/02/2006 14:26

oulla, meme si c'est une histoire du passé moi aussi j'ai l'impression que c'est bien actuel...et j'ai toujours envie de faire quelque chose pour changer la situation..mais le passé est le passé ;)

de te lire me donne toujours des frissons...

j'espère que t'as pu avoir le courage d'aller jusqu'au fond de tes études ... !!!!

je passe lire le prochain article! :)

Camomille 24/02/2006 23:23

Les choses n'ont pas changées, ce sont les moyens de se défendre qui ont changées, et c'est une bonne chose. L'écriture de ce blog me pose la question suivante :  comment j'ai pu rester avec ce type aussi longtemps. Je suis forte et je me suis laissée manipuler comme une oie...

Lesbontheweb 24/02/2006 11:50

Bonjour,
Je suis tombée par hasard sur votre blog (en voyant un de vos messages dans le forum). J'ai lu l'article du 23 février et je me suis dis, non ce n'est pas possible. D'abord j'ai cru que vous viviez cette "histoire" à l'heure actuelle et je me suis dit "il faut faire quelque chose, on ne peut pas laisser cette femme vivre une telle situation et son enfant est en danger".
Alors, je me suis mise à lire votre blog depuis le début. J'ai tout lu avec bp d'émotions. Votre relation avec votre grand-mère m'a bp touchée. Votre histoire n'est pas simple et votre vie n'a pas été facile. Je reviendrai souvent pour vous lire (d'ailleurs j'apprécie bp votre style, on lit votre blog comme on lirait un roman et on a du mal à croire qu'enfant vous aviez tant de mal pour l'écriture et la grammaire :o) J'espère que la vie vous a épargné par la suite, que vous êtes désormais heureuse et que votre enfant est devenu un grand gaillard :o)
Je vous rajoute dans mes liens si cela ne vous dérange pas.
Amitiés,
Sophie

Camomille 24/02/2006 23:11

Merci Sophie. C'est toujours un honneur d'être mise en lien. Je ne vous révélerais pas la suite de ma vie bien entendu si ce n'est qu'actuellement elle n'a jamais été aussi heureuse. En ce qui concerne mais démêlés avec notre bonne langue, j'ai toujours aimé écrire mais les fautes étaient un frein.  J'ai toujours ce handicap  Un ami bloggeur vient parfois faire un tour sur mon blog et me corrige. Je vais vous rendre visite. Amitiés

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories