Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2006 2 28 /02 /février /2006 10:57

 

 
 


C’est une routine particulière qui s’établit chez nous : violence, nouvelles positions amoureuses et médicaments calmants pour supporter l’insupportable.

Le petit mange sur sa chaise de bébé, pas assez vite selon son père qui prend l’assiette et lui verse le contenu sur la tête.
Au lit, je subis "le devoir conjugal".
J’avale des comprimés de Valium pour supporter ça..

Le petit mange sur sa chaise de bébé, tape sa cuiller dans l’assiette : son père prend l’assiette et lui écrase avec violence le contenu sur le visage.
Au lit, je subis toujours avec une envie folle de le frapper, de hurler ma haine.
J’avale encore des comprimés.

Le petit mange sur sa chaise de bébé, fait tomber son assiette : son père donne un coup de pied, shoote dans la chaise renversée et dans l’enfant.
Au lit, je pense aux vers de Villon :
…Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis…

Et moi, quand,  Dieu va-t-il avoir pitié de moi? Et ce monstre qui croit que mes larmes sont des larmes de plaisir…

J’avale encore des comprimés pour oublier que j'ai envie qu'il meurt

Le petit voit des animaux à la TV. Il est heureux et bat des mains en disant " des oua-oua ". Son père qui n’entend plus les commentaires, se lève et shoote dans l’enfant qui va s’écraser contre un mur… et il continue à shooter jusqu'à ce que je me jette sur lui pour qu'il arrête…
Au lit, il ne teste plus de nouvelles positions : je ne peux plus supporter ça. Inutile de subir des rapports qui me répugnent puisque cela n’épargne plus mon enfant. J’ai supporté pour qu’il le laisse tranquille, qu’il ne passe pas sa colère sur lui…
J’avale encore des comprimés, mais je craque quand même. Je dis ma haine et mon dégoût. Il ne dit rien, son regard est effrayant. Il me fait peur.

Cette fois la guerre est déclarée…


violences comprimes peur

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1971 - 1972
commenter cet article

commentaires

mélanie 09/01/2007 22:33

Tous cela me fais peur !!!!
mais j'ai un énorme respect pour vous !!! je vous vouvois parc'que vous faite partis des seul personne sur cette terre a le mérité ...
je vous fais de grosse bises
de la par d'une enfant de 17 ans qui ne comprend rien a la vie mais qui n'y comprendra jamais rien a la violence !!!
bises

Camomille 11/01/2007 19:16

Bonjour Mélanie, Te voilà bien pessimiste ! Si tu as lu mon blog, tu dois trouver le courage d'affronter la vie car il y a toujours une porte de sortie, il suffit de la trouver.
J'espère que le contacte entre nous va continuer car je peux certainement t'aider...
 
:0010:

wizzil21 02/03/2006 12:48

Bonjour Camomille,
Je découvre ton blog et ton texte m'attriste beaucoup... pas la situation vraiment (la violence est hélas partout, je l'ai vécue aussi) mais surtout ton état d'esprit  ! J'ai l'impression que tu  vis tout cela avec fatalité, je ne sens pas de rébellion dans tes mots, et c'est çà qui me chagrine pour toi...
J'espère me tromper... et en attendant, je te souhaite beaucoup de courage, D'ESPOIR... et une excellente journée !

Camomille 02/03/2006 22:52

Je veux te dire une chose, ce type terrorise tout le monde et il continue à le faire car ses agissements sont imprévisibles par leur violence. Quand on est seule avec un petit enfant on est vulnérable... Je n'ai JAMAIS rencontré une seule personne à qui il ne faisait pas peur. Alors la rebellion n'était certainement pas la bonne solution. Il s'agissait de jouer finement mais hélas je ne suis qu'une femme et au moment des faits je n'avais que 24 ans...

Syven 02/03/2006 09:53

C'est choquant. :(

eva 02/03/2006 00:54

bon courage camomille...je pense à toi....!

Camomille 02/03/2006 19:06

Merci beaucoup eva, je t'embrasse

mel 01/03/2006 08:58

Bonjour ma camomille..hier malgré tous mes efforts j'ai pas réussi à rejoindre ton blog..et là je ne suis pas certaine que Ob va enregistrer les commentaires..
Cette triste routine comme tu l'appelle est une souffrance atroce...elle détruit un peu plus tous les jours en nous l'envie d'aller de l'avant...le seul moyen d'y survivre c'est comme tu l'as fait...faire face malgré la peur et la douleur..avec courage..pour préparer des jours meilleurs pour toi et ton enfant..
Tu sais camomille, rien que de lire tes mots, on ressent cette douleur vive que tu ressens en revivant ces instants..ne laisse pas tomber ma douce..on est là avec toi...pour te soutenir et t'aider à aller jusqu'au bout de ces souvenirs pour qu'ils ne te hantent plus un jour...je t'embrasse très fort ! A plus tard !

Camomille 01/03/2006 22:52

Merci Mel. J'ai bien fait d'écrire 3 articles à la suite hier comme cela je peut me faire du repos. J'ai juste à relire et arranger un peu mais sans trop d'émotions. Je vais me faire 3 jours sans fouiller dans le passé, cela me fera du bien.Merci de ton soutient, merci de me comprendre. Ce moment est très difficile...

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories