Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2006 5 03 /03 /mars /2006 17:55



Je ne rentre pas chez moi. Je vais à la Mairie, consulte la liste des avocats, choisis l’un des meilleurs qui accepte de me recevoir. Je dépose une demande de divorce.

Le médecin prescrit quinze jours de repos chez ma mère. Sur le conseil de mon avocat il atteste que le climat familial nécessite que l’enfant soit tenu éloigné du domicile de ses parents.

La Sécu m’autorise à me rendre chez ma mère. Je vais au commissariat faire inscrire sur la " main courante " que je ne quitte pas le domicile conjugal et laisse les coordonnées de l’endroit où on peut me trouver.

Ma sœur, vient me chercher, nous allons chez mes beaux-parents. Ils refusent de me donner l’enfant disant que c’est leur fils qui leur a confié le soir où j’ai été hospitalisée. Je menace d’aller chercher la police, ce langage est le leur, ils rendent le petit.

Quelques jours plus tard, la police vient chez ma mère. Je m’y attendais. Je produis le certificat médical et le n° de la main courante.

Je voulais voir mes trois autres sœurs pour trouver un peu de réconfort mais elles ont fait savoir qu’elles ne désirent pas me rencontrer. Elles s’opposent à ma décision de divorcer. " Quand on se marie et surtout quand on a un enfant, on ne divorce pas, on assume… ". Elles ne veulent pas que je sois un mauvais exemple pour leurs enfants…Cela m’a fait mal, aujourd’hui je trouve cela risible qu’une sœur divorcée fasse tâche quand l'une  a un mari pédophile qui a été accusé quelques années plus tard de viol par une amie de sa fille et l'autre un mari voleur qui s’est vanté entre autres larcins d’avoir constitué toute sa ménagère en volant les pièces une à une dans les grandes surfaces.

J’inscris Miguel à l’école maternelle. Je souhaite qu’il connaisse l’insouciance normale de ses trois ans. Personne ne doit dire de mal de son père, ni dire d’insultes en sa présence. Un enfant souffre quand on parle mal de ses parents car il se sent concerné.
Ces quinze jours me permettent de faire le point. Ma mère et ma sœur me reprochent d’avoir gardé toute cette souffrance secrète. Je pense que je devais prendre seule la décision de divorcer pour ne jamais reprocher à quiconque de m’avoir influencée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1971 - 1972
commenter cet article

commentaires

anic 28/05/2009 15:21

camomille,parfois il est dur de ne pas avoir su aider,ou n'avoir pas eu les bonnes réactions,ou n'avoir pas compris les signes de désespoir des personnes que l'on aime ou on a aimés.prendre les bonnes décisions est ce écouter son coeur ou sa raison qui sont rarement en accord,j'ai aidé mon frère et ma fille,avec souvent beaucoup de tensions,on pense aux enfants,mais je me dis que l'erreur est certainement là...aujourd'hui je suis fière de ma fille qui a tenu tête à tous pour pouvoir changer le cours de sa vie,mon frère s'est battu pour ses enfants.comme vous ma fille ne disait pas ce qu'elle supportait dans son couple,pas de violence physique mais morale,prise de tête,chantage,abus de confiance,jalousie,enfermement.Il m'est arrivé de douter,mais quand je les vois tous aujourd'hui il est évident qu'ils ont su prendre les bonnes décisions,ils sont heureux avec leurs enfants et nouveau conjoint et moi aussi

Camomille 28/05/2009 23:36


Tout le monde a le droit d'être heureux et c'est vrai qu'après avoir lutté pour l'obtenir, on l'apprécie d'autant plus ...


Syven 20/03/2006 10:05

On sent que tu avais pris pas mal de recul déjà sur la situation. Pour tes soeurs, à l'époque, j'imagine que le divorce n'était pas compris comme maintenant. ça n'excuse rien, je suis bien d'accord, ça permet de voir la différence avec notre époque où c'est moins "mal vu".

Camomille 20/03/2006 11:14

Tu as 100% raison. C'est surtout une question d'époque. je n'ai pourtant pas l'impression d'être un dynausore mais c'est en écrivant que je constate que les choses ont bien changées et 30 ans - ce n'est rien 30 ans... le temps pour un enfant de devenir adulte...
Les droits de l'enfant surtout ont bien changés et c'est très important.

Framboise 06/03/2006 13:48

petit coucou en passant chez toi
bises et bonne semaine
framboise

Camomille 07/03/2006 23:51

Merci Framboise, j'ai beaucoup de travail en ce moment. Bises

Danet 06/03/2006 08:44

J'ai entendu cela aussi chez moi, j'ai divorcé dans une famille très catho, j'ai été un peu bannie, pendant un temps, et maintenant certaines personnes m'envient parce qu'elles n'ont pas eu ce courage. Gros bisous. Danet.

Camomille 07/03/2006 23:50

Je pense qu'en effet c'est par jalousie que les gens réagissent ainsi, parcequ'ils n'ont pas le courage d'affronter une autre vie.

eva 05/03/2006 10:49

coucou Camomille...je comprends très bien et te souhaite une bonne pause :), bien méritée en plus, après tous ces efforts...!à plus, à quand tu te sentiras prete ;)ciao!

Camomille 05/03/2006 23:28

Merci eva je pense que demain ça ira mieux. J'ai bien décompressé. Bises

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories