Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 14:22

 

Je suis heureuse. Tellement heureuse que j'ai peur qu'une chose terrible n'arrive pour mettre fin à ce rêve.
Une maison à moi ! Une des choses que je n'osais même pas imaginer !

- que j'accompagne mon fils au bas de l'autel,

- que je sois grand-mère,

- que je me remarie,

- que nous ayons notre propre entreprise et maintenant notre maison... Rien de tout cela ne me semble réel.

En utilisant la totalité de nos avoirs, nous réunissons la somme nécessaire à l'achat de ce que nous appelons ironiquement « le château ». Il n'est pas question de retarder la date prévue pour la signature. Nous voulons passer la semaine de Noël chez nous. Nous pressons les cédants qui n'ont pas trouvé le temps depuis deux ans que leur Maman est en maison de retraite pour déménager les meubles.

L'agence immobilière menace de tout vider dans la rue et nous proposons - pour les arranger - de garder quelques meubles. En réalité, cela nous arrange beaucoup car nous n'avons pas de meubles et plus d'argent pour en acheter.

Nous sommes prêts à dormir sur un matelas et à manger sur une planche mais si les cédants laissent un lit et une table...

Nous avons une bonne surprise. Ils ont laissé une salle de séjour complète, deux lits sans matelas, une table et des chaises de cuisine ainsi qu'un canapé, les rideaux et un peu de vaisselle. Ce sont de vieux meubles des années 50 mais ils vont faire notre affaire.

 


 



 

En sortant de l'étude du notaire, après avoir trinqué avec les cédants et la directrice d'agence, fous de bonheur nous nous installons chez nous pour y passer la nuit.

On nous livre le matelas que nous avons commandé le matin. Impossible de le mettre sur le sommier qui est trop bombé. Le professionnel nous prévient : si nous posons le matelas dessus « nous allons le casser ». Il en faudrait plus pour gâter notre bonheur ! Nous mettons un drap sur le plancher et posons le matelas dessus.

Nous avons apporté le linge  et les objets nécessaires à cette première nuit.

L'agence a fait mettre l'eau et électricité. Nous avons acheté un four micro-ondes et des plats à réchauffer.

Nous sommes sur un petit nuage. C'est drôle, nous parlons d'un tas de choses, de la vente, de ce qu'il faudra réparer ou aménager, des formalités à accomplir mais même quand le sujet est sérieux, nos yeux continuent à rire. Nous éclatons de rire rien qu'à regarder la tête de l'autre.

On dirait des gamins le jour de Noël.




Page suivante  -  Page précédente



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 2007
commenter cet article

commentaires

solule 28/07/2008 12:14

je suis de tout coeur avec toi, avce le temps ça va changer. puis les autres laisse tomber l'argent et les grands airs ne font pas le bohneur; Biz

Camomille 29/07/2008 15:56


Tu es sure que l'argent ne fait pas le bonheur ? Je peux te dire qu'ils semblent "vâchement" heureux !
L'un des couple a perdu sa fille unique il y a deux ans, je peux te dire qu'ils ne sont pas trop affectés. Les problèmes de récupération de ses biens les ont beaucoup occupés.
Moi je ne me remettrais jamais si mon fils mourrait !


Martine 27/07/2008 10:47

Je suis très contente pour toi. Tu as toi aussi ta petite maison dans la prairie, un coin à vous deux c'est si important.Bises

Camomille 29/07/2008 15:49


Tu as raison. C'est super important !


Leana 19/07/2008 20:34

C'est génial de se rendre compte de son bonheur, je ne peux que souhaiter que ton bonheur dure et dure et dure encore!

Camomille 29/07/2008 15:45


Merci Leana ! Le bonheur est proportionnel à ce qu'on a souffert.


JoJo (stalmyr) 19/07/2008 01:46

C'est bien de se contenter du strict minimum.L'important c'est d'y être bien.

Camomille 29/07/2008 15:43


Ce n'est pas difficile pour moi, j'ai souvent manqué tout au long de ma vie.


Petite-Jeanne 18/07/2008 18:34

Bravo! et beaucoup de bonheur dans votre chateau.

Camomille 29/07/2008 15:42


Merci Petite-Jeanne, nous l'espérons très fort !


Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories