Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2006 6 18 /03 /mars /2006 16:53


 
Un jour dans la salle de la Sécu. mon regard est attiré par un autre regard. Des yeux de braise, un visage doux, nous échangeons des sourires. Il vient me demander un renseignement dont il connaît la réponse, nos yeux ne se quittent pas.
Le soir à la sortie des bureaux, il est là, des fleurs à la main, nous allons prendre un pot. Nous avons tant de choses à nous dire que nous prenons rendez-vous pour le lendemain.
Notre histoire a duré un peu plus d’un an, ce n’était pas de l’amour, c’était à la fois fraternel et sexuel. Nous n’avons jamais envisagé de vivre ensemble. Nous étions libres de nous voir ou non. Nous nous sommes réconfortés et amusés. Cette relation n’a été que bonheur puisque dépourvue de fausses attentes de part et d’autre.
Mon enfant l’adorait. Il était le modèle, l’homme gentil, tendre, celui qui joue, qui écoute et qui l’aime tout simplement.

Au fil des mois, les droits de visite sont devenus de véritables déchirements. Le petit hurle, se retient aux portes, aux meubles; son père l’arrache de force, le secoue, le bouscule et le jette dans la voiture…
Miguel hurle : " Maman, ne le laisse pas m’emmener ", il appelle ma mère, le gardien qui est son ami, les gens qui passent… il cherche du secours partout.
Est-ce sincère ou est-ce un caprice ? Fait-il cela pour me faire plaisir, parce qu’il sent que je ne veux pas qu’il parte ?
Au retour il se précipite sans regarder personne et va se cacher sous une table ou sous le lit. Quand il sort il est triste. Il me demande continuellement "  pourquoi tu le laisse m’emmener ? " je lui explique que c’est son père et qu’il est normal qu’il aille le voir. Mais il repose la même question inlassablement comme le font les enfants quand il ne comprennent pas.

Je veux savoir ce qu’il se passe au cours de ces visites, ce qui fait que l’enfant les refuse avec autant de violence. Je deviens donc plus attentive en posant des questions très vagues sur ce qu’il a vu, mangé, s’il est allé se promener…Il répond : son père et Luce "jouent tout le temps" nus sur le lit, il répète les mots crus qu’ils se disent, il imite leurs respirations…
Non, ce n’est pas possible ! ils ne font quand même pas " ça " devant le petit !

La réponse de mon avocat est toujours la même : on ne peut rien faire… Il faut attendre que l’enfant ait 8 ou 9 ans pour qu’il puisse s’exprimer devant un juge.

Je ne peux pas rester sans rien faire, je ne voulais plus parler à James, mais il y a urgence.
Je demande des explications. Il semble sincèrement désolé. Il vit dans un appartement très petit et l’enfant dort au pied du lit… Il croyait qu’il dormait… Il ne le gardera plus chez lui tant qu’ils n’auront pas emménagé pour un appartement plus grand.

Je suis agréablement surprise que cette reprise de dialogue se soit passée aussi bien.


soupçons d'exibitionisme



Page suivante   Page précédente

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1973 - 1977
commenter cet article

commentaires

Syven 23/03/2006 00:16

Mais qu'il est lourd ce J ! Il aurait pu faire abstinence pendant les visites quand même. Un gamin ça peut être traumatisé par une expérience pareille. On ne t'aura rien épargné.

eva 21/03/2006 13:19

oh, une histoire d'amour comme dans les livres ;)....camomille, j'en rougis!!! :Dpar contre pfui! pour l'affaire de J., mais mince, il n'a pas de limites ce gars....oui, sa réponse positive me suprends aussi - peut etre qu'il est tout content de te croire jalouse de sa liaison...mais quelle femme aussi, qui fait des choses pareilles avec un enfant à coté...mhm!

Camomille 22/03/2006 00:03

Une perverse, tout simplement. Les gens qui ne savent pas éprouver de plaisir simplement parcequ'ils aiment leur partenaire sont obligés de cherchés indéfiniment autre chose...

Syl 19/03/2006 23:50

Ce que je voulais dire par mon "non" commentaire de ce matin... c'est que je ne suis pas de ces gens (que je ne juge pas) qui passe juste pour un coucou sans même se donner la peine de lire l'article en entier... mais que lorsque je laisse un commentaire c'est parce que j'ai non seulement envie de réagir (ce qui effectivement n'est pas le cas à chaque fois et je vois que tu le comprends), mais surtout parce que j'ai pu lire chaque mot avec intérêt... C'est pourquoi ce matin, je te disais que n'ayant pas trop de temps en ce moment et ne désirant pas faire un commentaire sans avoir pu lire ton article, je préfère ne rien déposer sauf... mon amitié.
Gros bisous à toi et à plus tard dans la semaine avec plus de temps devant moi...
Syl

Camomille 20/03/2006 06:14

J'avais bien compris, je fais exactement la même chose... De plus on n'a pas forcément toujours quelque chose à dire même si le sujet intéresse... Amitiés

Syl 19/03/2006 10:46

Coucou,
Je manque un peu de temps pour lire convenablement tes articles en ce moment et plutôt que de laisser un commentaire juste pour un commentaire, je préfère revenir lorsque cela sera un peu plus calme pour moi... mais je voulais toutefois passer te faire un gros bisou et te souhaiter surtout un excellent dimanche...
A très bientôt promis, Syl

Camomille 19/03/2006 14:50

Syl, personne n'est obligé de laisser un commentaire à chaque fois, d'ailleurs on n'a parfois rien à dire... Je connais un certain nombre des gens qui viennent parcequ'ils laissent des commentaires mais depuis quelques jours je découvre que je suis lue par des gens qui ne peuvent ou ne veulent pas commenter. Ils viendront certainement un jour mais ce n'est pas essentiel, le nombre de mes lecteurs augmente et ce n'est pas par hasard... Je vais d'ailleurs faire un petit article pour eux suite à l'intervention d'une personne peu délicate.Amitiés

mel 19/03/2006 09:20

bonjour ma camomille...pauvre tit chou..qui ne comprend pas pourquoi il doit quitter les bras de sa douce maman pour retrouver qlq'un qui ne lui accorde de l'attention que pour lui faire du mal..physiquement mais aussi psychologiquement en le mettant dans un environnement et une situation terrifiante pour un si jeune enfant...j'espere que cette fois, il tiendra sa promesse...bon week end et à bientôt !
(n.b: tu as combien de blogs ? souvent qd tu laisse des commentaires..je clique sur le lien et m'apparait un nouveau blog qui porte ton nom...) ;-)

Camomille 19/03/2006 14:46

Bonjour Mel, tu sais ce n'est pas un problème pour J il n'a jamais eu le mondre amour pour cet enfant. La suite de mon histoire te montrera qu'en fait il ne prend son fils que pour me faire souffrir et pour exercer son droit un peu comme ces idiots qui en voiture t'on vue arriver mais qui continuent quand même parcequ'ils ont la priorité...D'autre part, à chaque fois qu'il amène son fils chez ses parents, il reçoit de l'argent : c'est comme cela qu'il fonctionne.Réponse à ta question : 3 dont un pro qui n'a pas besoin d'être alimenté régulièrement puisqu'il sert à mettre nos produits en valeur.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories