Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2006 5 24 /03 /mars /2006 10:36
 


 
La nouvelle tombe comme une bombe. La date du mariage est fixée. La procédure de demande de garde sera engagée tout de suite après. Je savais qu'ils allaient se marier mais je ne pensais pas que les choses iraient si vite.
Le couple vit maintenant très librement avec l’enfant, ils font l’amour devant lui : c’est une chose naturelle paraît-il. Miguel décrit les ébats de son père avec deux femmes en même temps, il donne plein de détails.
Je demande à James de cesser cette horreur mais ça le fait beaucoup rire. Il dit que c’est le devoir des parents d’éduquer les enfants et de leur montrer les bonnes choses de la vie, d’ailleurs Luce va s’occuper de " déniaiser " l'enfant dès qu'il aura neuf ans.

Je n’en peux plus. Je ne dors plus. Ma vie est un cauchemar. Je vais fuir au bout du monde si c’est la seule solution.
 
On parle de plus en plus de femmes qui trouvent refuge en Suisse pour échapper à des pères violents. Je veux me sauver avec mon petit bonhomme…

J’ai une longue conversation avec mon avocat.
Il est absolument certain qu’un juge confiera l’enfant à son père. Tous les éléments sont favorables : le couple légal, la profession exercée par ce couple : lui instituteur, elle psychologue et enfin leurs moyens financiers bien supérieurs aux miens.
Je dois malheureusement me préparer à perdre le droit de garde. Tout ce que j’avance est sans preuve… que des paroles…

J’évoque ma fuite pour la Suisse. L’avocat me met en garde. Je risque la prison si on me retrouve et l’enfant serait alors confié définitivement à son père sans aucun droit de visite pour moi. Si je décide de faire ça, je dois bien préparer mon coup.
Curieusement, il me semble qu’il ne désapprouve pas mon idée… je crois même percevoir comme un encouragement.
 


il veut prendre mon enfant


Page suivante - Page précédente

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1973 - 1977
commenter cet article

commentaires

mel 24/03/2006 19:01

Coucou ma camomille..
Quel sentiment terrible d'impuissance devant ton petit ange qui subit toute cette violence et cette effrayante inconscience..de la part d'un homme cruel et sans coeur..qui après avoir détruit la vie de sa femme s'en prend à son enfant...sans peine ni remords..
La seule pensée qui me vient en te lisant..c'est..pars...fuit en courant...avec ton enfant...vers un ailleurs qui ne peut être que meilleur...Gros bisous et bon week end !

(N.B: ne t'excuse pas pour les visites..je comprend très bien...courage pr aller jusqu'au bout..et te libérer enfin de ce lourd et douloureux passé ) bisous !

Camomille 25/03/2006 00:33

Merci Mel. Il y a des moments où on devient égoïste quand on a déjà bien du mal à se tenir soi-même. Mais ça va passer... Tu sais qu'un ange veille sur moi...

coline 24/03/2006 17:24

je comprends pas pourquoi tu n'as pas couru voir la police? Pourquoi l'avocat n'a pas alerté les services sociaux?

Camomille 25/03/2006 00:30

Quels services sociaux? Contre un instituteur et une psychologue ? mais en 1977 ils étaient des dieux....

Bool 24/03/2006 14:26

Oh la la Camo, je n'étais pas venue depuis un moment et ce que je lis me révolte....Quelles épreuves tu as traversées !!!! Horrible... J'espère un jour lire de belles choses ici, que ton histoire s'est finalement bien terminée.Bises, Bool

Camomille 25/03/2006 00:28

Oui Bool mais presque 25 ans après.

eva 24/03/2006 13:39

salut Camomille...!!!c'est accablant comme situation, de se retrouver si seules face à des barbaries pareilles...surtout, il n'y a pas longtemps de ça...effrayant!à plusp.s: j'espère que tu vas bien!

Camomille 25/03/2006 00:22

Eva, je suis de nouveau dans un passage pas facile à écrire, alors je ne reste pas trop sinon je pleure. La rage et la révolte ne sont pas éteints.

Angelyz 24/03/2006 13:31

si je ne me trompe pas, celà s'est passé dans les années 75/80.. c'est une horreur que tu décris camo ! c'est qd m une honte qu'il n'y ait rien eu à faire !
bizou

Camomille 25/03/2006 00:20

Il y avait peut être quelque chose à faire, mais moi je n'ai pas trouvé.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories