Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2006 2 28 /03 /mars /2006 13:15
 
 


Un an auparavant, sœur n°3  devait subir l’ablation d’un sein. Elle est secrétaire médicale mais souhaite devenir infirmière. Elle suit des cours et se donne beaucoup de mal pour réussir.
Affaiblie par une très grande déception sentimentale et l’effort qu’elle fournit (les cours et des gardes en hôpital psychiatrique pour maintenir son salaire) elle présente des nodules suspects dans les seins.
Un " grand " spécialiste installé dans le 16ème arrondissement de Paris décide sans autre forme de procès l’ablation du sein où se trouve le plus gros nodule. On verra après pour l’autre sein…
Ma sœur, pour qui l’aspect physique est la raison de vivre, est complètement anéantie. Après m’avoir caché cette nouvelle pendant plusieurs jours, je la trouve un soir, à la sortie de mon centre, en pleurs. Elle me raconte, je la rassure au mieux, mais je ne sais que faire…
La nuit porte conseil. Comment un seul médecin peut décider une opération aussi définitive ?
Le lendemain j’en parle à une collègue qui a subit la même intervention. Elle est très surprise que le médecin n’ait pas demandé un autre avis. Elle téléphone à l’Institut Gustave Roussy et nous obtenons un rendez-vous en urgence.
Ma sœur qui devrait se faire opérer dans deux jours, la chambre est déjà retenue, s’accroche à cet ultime espoir et va se faire examiner. Avant même d’avoir les résultats complets, on lui annonce qu’elle ne sera pas opérée.
Une radiothérapie et du repos vont s’avérer suffisants pour faire disparaître ces vilains nodules.


cancer et club de rencontre

 
En réactivant mon inscription au club de rencontre, j’ai répondu en me faisant passer pour ma sœur. Sa santé est meilleure, elle a son diplôme d’infirmière, il est temps qu’elle reprenne goût à la vie.
J’ai écrit à un Monsieur qui est en instance de divorce et qui cherche une personne pour l’accompagner dans ses sorties quand il vient à Paris.
Probablement submergée par mes problèmes, j’oublie d’en parler à l’intéressée.
Quand ce Monsieur téléphone (car en plus j’ai donné le numéro) ma sœur répond qu’il fait erreur. Lui, furieux, il n’est pas homme à se faire éconduire de cette façon, rappelle pour demander des excuses car on ne se moque pas ainsi des gens…
Elle se doute tout à coup que je suis à l’origine de cet appel, s’excuse et ils prennent rendez-vous. 
Ils se sont mariés quelques années plus tard et le sont toujours.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans LA FAMILLE
commenter cet article

commentaires

eva 30/03/2006 01:53

oh, oui...vraiment du boulot...mais...mhm!! tu as plusieurs sites à la fois..mhm...je me demande alors derrière quels sites tu dois etre..mumble mumble!!! ;) j'ai déjà quelques soupçons ;Pbis bis et bon courage, j'espère que tout est rentré dans l'ordre..!bis!

Camomille 30/03/2006 16:30

Il y a des personnes envers lesquelles je ne me cache pas et c'est pour cela que tu as des soupçons....
Je t'embrasses, je continue à ramer sur un de mes sites.

Mirzhin 29/03/2006 16:36

ooooooooooooooooh c'est génial ça!!!!

Camomille 29/03/2006 23:32

Pas tant que ça... Imagines quelques secondes que tu laisses TOUT derrière toi et tu verras que ce n'est pas génial du tout.

eva 28/03/2006 23:02

coucou camomille!comment vas-tu ?après une pause d'OB du au bug, je suis contente de te retrouver...j'espère que t'as pu te réposer et trouver la tranquillité don t'as besoin pour cette tache si délicate... :)quel article émouvant...entre le fait d'avoir pu sauver ta soeur d'une opération aussi bouleversante, et sa rencontre avec son deuxième mari... ;)... t'es un vrai petit ange du bonheur pour ta soeur...!je t'embrasse bien fort ma douce,à plus!

Camomille 28/03/2006 23:39

Je pense que toi aussi tu as des dégâts sur tes blogs... J'ai passé une partie de la journée à remettre des photos sur mes blogs. Sur celui-ci, c'est plus facile, il y a juste une petite illustration et comme j'ai perdu les dernières en attendant j'ai repris plusieurs fois la même.
Je vais aller me coucher, marre, ça rame trop pour aller rendre visite ou laisser des com.
Je t'embrasse très fort.

cocole 28/03/2006 20:02

incroyable!! il faut vraiment être méfiant!!

Camomille 28/03/2006 23:35

Il est indispensable d'avoir un deuxième avis... c'est plus sûr !!!

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories