Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 10:33
 

 


 

Des courriers arrivent régulièrement en provenance du club de rencontre. Mais rien qui retienne mon attention.

Je reçois un appel alors que je suis en formation de rédacteur juridique. C’est le club : un homme désire me rencontrer, il m’a sélectionnée et souhaite faire ma connaissance. Il demande qu’on lui communique mon adresse pour m’écrire. Ce Monsieur est très pressé. Je peux avoir confiance, il est tout à fait respectable. J’accepte que mon adresse lui soit communiquée.

Le soir même, en guise de courrier, c'est lui qui est à ma porte. Sur mes gardes, je le laisse entrer. Son nom est Boris; il vit en Afrique et a décidé qu’il ne rentrerait pas seul. Sa femme refuse de le suivre, ils viennent de demander le divorce.

Nous nous racontons nos vies toute la nuit. Nous ne nous sommes plus quittés pendant deux semaines. Il me demande de me décider, il doit savoir si je sui prête à venir le rejoindre prochainement en Afrique sinon, bien qu’à regret, il sera obligé de chercher une autre femme. Cette décision n’est pas facile à prendre, l’Afrique c’est quand même loin…

Il " assiste " à un droit de visite (je lui ai fait jurer qu’il resterait dissimulé dans la salle de séjour).
Il a bien du mal à ne pas intervenir au moment du départ quand Miguel hurle et supplie qu’on ne le laisse pas emmener.
Boris est bouleversé, ses yeux sont emplis de larmes et il me demande avec brutalité comment je peux faire pour laisser une telle atrocité s’accomplir.
Au retour, il va rejoindre le petit sous la table, il le garde longtemps serré contre sa poitrine, et lui promet qu’il va le sortir de là, avec ou sans moi.

Tout est dit. Ma décision est prise. Nous allons partir en Afrique.


 

club de rencontre





Page suivante
 - Page précédente

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1973 - 1977
commenter cet article

commentaires

salwa 31/03/2006 11:04

L'afrique c'est special c'est beau ... mais ca change de l'europe ou tu vis j'imagine.Attention ca ne sera pas aussi facile que ca! bonne chance

Camomille 31/03/2006 16:35

Non ce ne sera pas facile mais rien n'est pire que de voir son enfant souffrir sans rien faire.

Carpette 30/03/2006 12:45

un petit coucou en ce jours pluvieux.....j'veux l'soleil!!!! bisous à bientot.

Camomille 30/03/2006 16:31

Si cela peut te rassurer Laeti, tu n'est pas la seule à attendre le soleil
Bises.

Coco 30/03/2006 11:04

D'ou l'expression : "cours Forest cours". Ce choix était le bon il n'y a pas de doute, pour toi, pour M et pour l'avenir non ?
Je te fais de gros bisous, je pense bien à toi

Camomille 30/03/2006 23:48

Oui mais pas facile à réaliser, ce n'est pas un départ pour 1 mois de vacances...

eva 30/03/2006 01:47

coucou Camomille!oh, mais quel retournement...je suis toute contente de cette nouvelle...émouvante et bien impressionnante...partir si loin...mais peut etre que c'est la seule façon de fuire J. et toute sa famille!!!après t'avoir lu, j'ai un grand sourire sur mes lèvres!!!!bis bis biiiiiiiiiiiiiis ma douce!

Camomille 30/03/2006 16:33

Oui, pas facile à gérer ce départ.

angelyz 29/03/2006 22:33

j'espère qu'il t'a amené le bonheur que tu cherchais (cherches ?) et que tu méritesbizou

Camomille 29/03/2006 23:36

Tout ce que je peux te dire c'est que j'ai encore beaucoup à écrire.... Bises à toi. Je vais te répondre mais avec le ploblème d'OB mes 3 blogs étaient très mal, celui-ci n'avait pas grand chose mais les autres m'ont fait perdre des heures.En plus comme c'est la fin de mois j'ai plein de travail.Mais je ne t'oublie pas. Amicalement

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories