Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 15:33

 

Alors que je venais de mettre en ligne mon précédent article, une lettre recommandée arrive : J'ai un contrôle fiscal sur l'entreprise !!!

C'est la panique !

Même si je suis parfaitement en règle, que je n'ai commis aucune faute intentionnelle : j'ai peur.

Je rêve du contrôle (plus exactement j'en cauchemarde) pendant vingt jours, j'y pense vingt heures sur vingt quatre, je n'entends plus ce qu'on me dit, plus rien ne me fait rire... je n'imprime plus !


Les questions se bousculent dans ma tête : pourquoi nous ? et si nous avons un redressement ? pourrons-nous payer ? sur quoi porte exactement le contrôle ? les contrôleurs ont-ils déjà trouvé quelque chose ?

Et c'est ainsi que chaque soir, j'avale, sans même m'en rendre compte, une tablette entière de chocolat. J'enfourne carré sur carré, n'attendant même pas que le dernier soit fondu pour en engloutir un autre. J'ai beau mettre la tablette entamée dans une boîte, dans le placard, j'y reviens tant qu'elle n'est pas finie

Et les revoilà, les 84 kilos ! En plus, tout ce chocolat me donne mal à la tête.

Je suis exécrable. Des cernes me bouffent le visage. Je ne supporte plus rien ni personne. Le contrôle fiscal est une idée fixe, je ne pense qu'à ça !

Mick n'arrive pas à m'apaiser. A bout d'arguments, il décide de m'emmener en week-end. Je refuse, ce n'est pas le moment ! Je fini par céder en disant « puisque tu t'en moques, j'aurai bien tort de m'en faire ».

Il m'interdit de parler du contrôle pendant trois jours.

Dès mon arrivée en Bretagne, je jardine. Je ne fais que ça. Je ne pense qu'à mes fleurs. Le miracle se produit : je dors. Enfin une vraie nuit de 7 heures, d'un trait, sans rêve ni cauchemar.

Je jardine encore samedi toute la journée et dimanche matin. J'ai encore passé une bonne nuit, identique à la première. Depuis, les nuits sont redevenues normales, mon esprit s'est apaisé.

 


Une rupture dans le mode de vie et le retour du sommeil m'ont permis de relativiser.

Nous avons un contrôle fiscal, et alors ? Si nous avons un redressement parce que j'ai mal fait les choses, me rendre malade n'y changera rien. Si erreur il y a, il n'est plus possible de la réparer si ce n'est qu'en payant au fisc ce qui n'a pas été payé en son temps.

Par contre, ce que je peux faire dès à présent, c'est perdre les quatre kilos que j'ai pris en un mois. Heureusement, je n'ai pas repris l'habitude de manger beaucoup. Il suffit de supprimer le chocolat. Comme je manque de confiance en moi (le temps du contrôle) j'ai trouvé plus prudent de ne pas en acheter cette semaine.


 

Page suivante - Page précédente

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans La médecine et moi
commenter cet article

commentaires

alice 22/03/2009 00:40

Ha le gros problème de beaucoup de femmes, le poids. Je connais bien ces situations. Il ne faut pas en faire une fixation et retrouver la sérénité. Je sais pas facile mais, j'y suis arrivée et beaucoup de mes amis (es) aussi. Bon courage.

Camomille 25/03/2009 14:39


En effet pas facile de retrouver la sérénité quand il faut se contrôler sans arrêt. Quand on est jeune on lutte pour l'esthétique mais en prenant de l'âge la perte de poids devient vitale !

La colonne vertébrale, les articulations qui font souffrir... Les médecins qui préviennent que sans perte de poids ils ne pourront rien faire, que les interventions chirurgicales sont vouées à
l'échec !!! Sans parler du cholestérol et du diabète avec crise cardiaque à la clef !

Oui, il en faut du courage !


Miss Clochette 26/11/2008 18:21

Bah en fait Camomille, avant de retourner sur les bancs de la FAC, j'étais analyste financière............ et j'ai pas mal bossé avec des commisaires aux comptes, inspecteurs des impots....etc.....
Ca coute cher? Surtout, il faut occuper le personnel lol. T'en fais pas.
Bise

Camomille 05/12/2008 16:23


Je reste quand même persuadée que le fisc ne vient pas sans avoir un important espoir de récupérer de l'argent. Je peux te garantir que la personne qui est venue chez nous avait plusieurs éléments
dans "sa manche" qui étaient susceptibles de rapporter gros.
Bise et merci pour ton passage

Camo


Miss Clochette 25/11/2008 16:45

Il n'y a pas de "pourquoi" à un contrôle fiscal. En général, c'est un programme informatique qui effectue une sorte de "tirage au sort". Les inspecteurs ne demandent pas grand chose et le contrôle est rapide, sauf s'ils trouvent un truc de travers lol.
En ce qui concerne la boulimie, elle est liée au manque, c'est une manière de combler, un cercle infernal.Reprendre confiance en soi est LA manière de sortir de cette spirale, surtout ne pas se priver pour compenser une crise.
Quelques tableaux sont disponobles sur mon blog si tu veux.
Courage

Camomille 26/11/2008 17:54



Donc d'après toi, le controleur fiscal fait tourner une roue de 'l'INfortune" et tu es le perdant ? Non, ce n'est pas comme ça que les choses se passent. Je me suis renseignée. En fait le fisc,
au regard de ton dossier te "rend visite" s'il a détecté des anomalies dans les paiements ou les déclarations. Un contrôle coûte de l'argent. Le fisc ne se dérange que s'il a une quasie certitude
de procéder à un redressement.


Je vais retourner sur ton blog ou j'ai aperçu des choses très intéressantes.


Bonne soirée



Micheline 09/10/2008 14:09

Bravo continuez !!!!!!!J'ai la chance de ne me battre que contre 2kgs mais j'ai tendance à faire le yoyo. Comme vous je ne me "prive" de rien surtout pas de chocolat et en cas de manque grave fais une cure de magnésium. Bonne solution? je ne sais pas mais avec moi cela à tendance à marcher. Pour le vinaigre de cidre pourriez-vous m'indiquer la quantité journalière j'aimerais essayer. Bon courage pour votre contrôle, j'imagine très bien votre angoisse.AmitiésMicheline

Camomille 17/10/2008 14:00


Pour la quantité de vinaigre c'est "comme on le sent". 1 à 2 cuillérées par jour sont suffisantes mais j'insiste de nouveau sur le fait qu'il faut utiliser du TRES BON VINAIGRE. Sinon gare aux
brûlures d'estomac !!!!


Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories