Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 23:06
 


 
L’épouse du patron de Boris ouvre un magasin de prêt à porter et  me demande de travailler avec elle. La paye est ridiculement modeste mais nous nous entendons bien. Je suis mieux là que dans une maison où je n’ai rien à faire.

J’ai pu inscrire Miguel à l’école consulaire en donnant une fiche d’état civil que j’avais apportée, aucun document ne sera envoyé en France. La fiche restera au dossier.
Nous scolarisons la petite Rosalie dans une école locale car pour entrer à l’école consulaire elle doit être dans les cinq premiers de sa classe.

Le frère de Boris nous rend visite. Il est accompagné de sa très jeune femme et de sa petite fille. Nous leur cédons notre chambre qui est la mieux climatisée et nous installons dans la chambre des enfants. Ma belle-sœur, avant de partir me dira que ce n’est pas sain de dormir ainsi avec les enfants…. Elle n’a même pas remarqué que nous avions cédé notre chambre, elle croit que nous dormons toujours tous les quatre… Elle ne remarque pas non plus que nous sommes pauvres, elle fait fonctionner le climatiseur jour et nuit (quand elle a froid, elle ne l’arrête pas, elle ouvre la fenêtre).

Ils s’enferment dans leur chambre pour manger des gâteaux, des bonbons ou des glaces qu’ils sortent du réfrigérateur, ils n’en donnent pas à nos enfants qui en sont cruellement privés.

Ma " charmante " belle-sœur, occupe son temps pendant que je suis au travail, à surveiller le boy pour voir s’il lave bien la salade, s’il ne vole pas quand il fait le ménage, elle se permet même de lui faire des remontrances, bref, elle est odieuse…

Son mari est venu vendre au patron de Boris des containers de produits divers récupérés lors de faillites. C’est Boris qui lui a dit de venir dans l'espoir que son frère lui donne une commission sur les affaires réalisées.

Le frère et son épouse sont repartis sans même donner une pièce au boy qui a pourtant tout fait et tout supporté dans l’espoir d’un geste généreux. Nous avons beaucoup dépensé pour les recevoir et notre situation est catastrophique. Nous ne pouvons plus payer ni le loyer, ni l’électricité. Boris dit qu’il ne faut pas s’inquiéter car nous allons bientôt toucher une commission sur la vente des containers.

Le contenu des containers, principalement des vêtements, s’avère invendable. Ce n’est même pas de la friperie, ce sont des bouts de tissus prêts à être cousus, très peu sont terminés.
Le patron de Boris est furieux, il a payé d’avance, bien entendu. 
Le frère ne veut pas entendre parler de verser une commission, il dit qu’il a vendu à perte pour appâter son client, 
Boris s’est fait rouler et il doit trouver un autre employeur car bien entendu, les relations se sont fortement détériorées.

Je trouve un poste de secrétaire comptable dans une entreprise dirigée par un français. Ma paye fait un bond prodigieux, nous allons pouvoir rembourser le prix des meubles à l'ex patron de Boris et cela rend notre situation moins désespérée. Je gagne assez pour faire vivre (très chichement) la famille. 





vendeuse,secretaire comptable

 
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1977 - 1991
commenter cet article

commentaires

cocole 09/05/2006 15:07

que de changements!! il se passe combien de temps entre ces changements successifs de situation???

Camomille 10/05/2006 16:16

Très franchement il m'est difficile de dater avec exactitude. Mon procès et surtout la peur qu'il a généré chez moi ont embrouillé ma mémoire, ont effacé ce que je considère comme "du détail".

line 10/04/2006 20:52

à suivre donc après cette difficile affaire de famille!
Ton témoignange sur mon blog est très interessant je voulais te le dire. Merci

Camomille 10/04/2006 22:58

Je peux te dire ici que cette voyante m'avait annoncé tout ce qui m'est arrivé dans les 3 années qui ont suivi. Pas seulement sur moi d'ailleurs, sur mon entourage aussi.
Hélas elle est morte un an après et je suis allée voir un voyant. Je suis tombée sur un  charlatan. J n'ai plus tenté d'autre expérience.

eva 10/04/2006 09:58

salut Camomille! comme dit Mel, oui, les coeurs tendres attirent les rapaces - mais souvent aussi, les coeur tendres devraient être plus clairs avec les rapaces pour moins leur permettre de s'en profiter... ;) ... je dis cela non pour juger ce qui s'est passé (!!!!), au contraire - je parle de mon vécu de timide qui ne disait jamais les choses par peur de blesser l'autre - quand, finalement, la seule blessée, c'était moi, parce que je ne m'exprimais pas assez... et c'est effrayant de devoir se rendre compte que, parfois, les visions de la vie et des relations humaines sont tellement différentes, qu'un dialogue en devient très difficile, presque impossible... bon, désolée d'être partie toute seule dans une réflexion ;) je suis contente de lire, encore une fois, une ouverture, à la fin de ton article - depuis que B. est là, malgré les difficultés, tout semble plus lumineux, quand même...!! ;) je t'embrasse ma douce et à la prochaine page du roman de ta vie, baisers!

Camomille 10/04/2006 15:12

La timidité est un lourd handicap, je suis bien placée pour le savoir. Il y a aussi la peur de blesser de faire du mal... ainsi j'ai hésité à prendre ce nouvel emploi car je ne voulais pas laisser tomber la boutique de vêtements. C'est stupide, car comme nous nous entendions à merveille, nous sommes restées très amies et elle m'a poussée à partir pour mon intérêt... 
Mais pour B. ce n'est pas de la timidité, c'est de la naïveté... il ne voit pas le mal... 

mel 10/04/2006 07:51

Bonjour ma camomille..c'est étrange comme les coeurs tendres attirent les "rapaces"...heureusement il y a tjr...une porte qui s'ouvre, une main qui se tend.. au moment ou on s'attends le moins..cette offre de travail..une bouée de secours..qui arrive encore une fois à temps..gros bisous !

Camomille 10/04/2006 15:05

C'est évident que certaines personnes attirent les rapaces. J'ai trouvé ce travail grâce à un ami qui était désolé que nous soyons aussi malheureux... Et j'ai eu beaucoup de mal à m'adapter à ma fonction car sincèrement je n'y connaissais RIEN, j'ai tout appris sur le tas!

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories