Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2006 2 11 /04 /avril /2006 23:03

 

 

 

Boris revient enfin, il a rapporté des cadeaux pour tout le monde et s’est fait faire des implants dentaires. 
Je comprends maintenant son grand besoin d’argent… Il m’a rapporté une valise de robes bon marché mais je suis très contente quand même. Il élude mes questions concernant la façon dont il a trouvé l’argent nécessaire pour payer tout cela (surtout les implants puisqu’il n’a pas d’assurance maladie). Il finit par dire que ses parents lui ont donné sa part d’héritage, je n’ai donc pas lieu de m’inquiéter.

Nous fêtons son arrivée avec tous nos amis et deux jours après il se présente au magasin pour reprendre le travail. Son patron a fait un inventaire et il manque de nombreuses caisses de produits. Il est viré sans indemnité et sans paye puisqu’on lui retient les marchandises manquantes.
Il est certain qu’il n’a pas détourné les produits, je n’ai aucun doute là dessus, il est seulement victime de sa négligence. Des produits ont été remis à des clients et il a négligé de les facturer, des cadeaux ont été faits sans être comptabilisés… Je trouve des factures et des bons de livraisons partout, à moitié déchirés dans la voiture, dans ses poches.

J’en ai assez de toutes ces catastrophes. Je perd le moral. Mon patron me vend une vieille Renault à un prix symbolique pour que Boris puisse se déplacer et trouver un travail. Grâce aux amis il trouve rapidement un poste. Il est chargé de répertorier et comptabiliser le magasin de pièces détachées d’un concessionnaire automobile qui s’informatise. Ce n’est qu’un CDD de six mois mais il est le bien venu.
Pendant cette période j’encourage Boris à chercher des partenaires pour faire ce qu’il fait le mieux : cultiver des légumes. Le CDD est renouvelé pour six autres mois ce qui laisse un peu plus de temps pour établir des contacts.

Ma mère et ma sœur nous rendent visite. Elles ont beaucoup de peine en voyant la façon dont nous vivons. Ma mère supporte difficilement le climat chaud mais surtout humide.
Je me rend compte que j’ai évolué en quatre ans. Je les trouve " coincées ", elles n’osent pas parler aux amis chez qui nous sommes invités. Ici c’est comme ça : quand un ami reçoit sa famille, on l’invite. Elles restent en retrait, répondant du bout des lèvres, osant à peine toucher à la nourriture.

Elles me parlent des tracasseries que mon ex et ses parents ont faites, des appels téléphoniques jour et nuit, des menaces… Ma mère a changé de numéro de téléphone et s’est mise sur liste rouge. J’ai été condamnée à six mois de prison avec sursis pour non présentation d’enfant mais j’ai été amnistiée aux élections présidentielles de 1981. C’est en partie pour cela qu’elles sont venues car pour le moment il n'y a plus de procédure contre moi.

Elles restent dix jours et leur départ est une grande peine. Nous avons peur de ne jamais nous revoir et elles sont tristes de me laisser dans des conditions de vie aussi précaires. 

Elles désapprouvent la présence de Rosalie qui est une bouche supplémentaire à nourrir alors que nous avons si peu et ne voient pas l’utilité d’un boy alors que je pourrai bien faire le ménage et la cuisine comme tout le monde !

Comment leur expliquer ce qui ne s’explique pas ?



harcelement telephonique

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1977 - 1991
commenter cet article

commentaires

cocole 09/05/2006 15:14

difficile de faire comprendre un autre monde !pourtant on aimerait partager avec les gens qui nous sont chers!!les barrières de la vie sont incomréhensibles pour qui doit les franchir en décalé!!

Camomille 10/05/2006 16:18

C'est comme cela que l'on perd des amis, tout à coup on se trouve décalé... plus rien à se dire puisque l'autre ne comprend rien...

eva 14/04/2006 00:20

ouf..alors on se prépare à l'horage, ma douce, je sors le parapluie et te suis :)bis!

Camomille 14/04/2006 23:40

Tu sais j'étais limitée dans mes actions, il me suffisait de penser aux 6 mois de prison avec sursis et à l'action musclée qui se préparait contre moi pour me calmer...

eva 13/04/2006 10:24

coucou ma douce :)un article plein d'émotion! le retour de B., ta famille...combien de moments forts et pas évidents...surtout quand on doit remarquer que le temps nous change, nous éloigne extérieurement...mais je trouve que, en réalité, plus on avance dans la vie, plus on est proches de nos chers, plus on arrive à les comprendre et à les soutenir...bis :)

Camomille 13/04/2006 14:21

Cet éloignement ne nous a pas rapprochées bien au contraire. Nous avons appris à vivre l'une sans l'autre. Nos chemins étaient trop éloignés, nous nous sommes perdues.
les mondes où nous avons évolués étaient trop différents, je viens de raconter le début de l'incompréhension qui n'a fait que grandir.
Bises à toi ma petite éva

mel 13/04/2006 00:11

bonsoir ma camomille..c'est vrai que souvent c'est difficile d'expliquer l'inexplicable..à des personnes si proches...mais si loin...car on voit et on ressent les choses différement quand on vit les choses aussi intensément...gros bisous ma camomille..j'espère tu vas mieux...!

Camomille 13/04/2006 14:08

On ne peut expliquer les élans du coeur. Pourquoi tu vas donner une pièce à telle personne et non à une autre... Comment résister au regard plein d'espoir de cette petite fille toute maigre... ? comment renvoyer le boy qui pourtant était toujours employé par la société mais qui a préféré tout quitter, même sans être payé pour nous suivre ?
Ce n'était pas possible...
Merci de prendre de mes nouvelles, je suis très fatiguée mais j'attends un moment propice pour prendre un ou deux jours de repos mais ce n'est pas évident.Je t'embrasse affectueusement.

Indoline 12/04/2006 22:01

Coucou Camomille !
Je voulais te faire un coucou sur le forum mais j'ai vu que tu n'as pas de fil !!!! Tu devrais t'en faire un, je te le remonterai quand je suis là !!!Gros bisous, à bientôt !!!

Camomille 12/04/2006 23:11

J'hésite beaucoup à faire un fil ...  Merci de ton passage. Amitiés  

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories