Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 10:24


 

Quelques jours plus tard les parents de la meilleure amie de Rosalie demandent à nous rencontrer. 

Ils viennent chez nous le soir même, Rosalie les accompagne. 
Elle avance à petits pas, la main dans celle de la Dame, son autre main serrant le bras de sa protectrice. 
Elle " n’ose " même pas nous regarder, elle balbutie un " bonjour " en prenant garde de ne pas s’approcher comme si elle craignait que nous la frappions. 
Dans le salon elle s’assoie sur le tapis aux pieds de la Dame, la tête posée sur ses genoux et la Dame la caresse doucement.
Ces gens sont venus nous informer qu’ils vont héberger Rosalie pendant l’année scolaire afin qu’elle puisse obtenir le Bac. Ils nous demandent simplement de payer la scolarité, la danse et son entretien.
Il n'en est pas question. Nous ne paierons rien !
Le couple part, scandalisé. 
Ce soir là Boris et moi avons beaucoup pleuré, comme ça… sans même nous parler…

Le proviseur du lycée et son professeur de danse décident qu’elle pourra suivre les cours gratuitement. Les mois s’écoulent sans que Rosalie ne nous donne signe de vie. Nous espérons son passage à l’occasion des vœux du Nouvel An, mais elle ne vient pas. Pour nos anniversaires non plus. La simple évocation de son prénom nous fait monter les larmes. Quand elle passe devant notre rue, elle n’a même pas un regard dans la direction de la maison, comme si elle nous avait oubliés.

Aux vacances de Paques, nous sommes invités à déjeuner par la famille qui l’héberge. Nous voyons une Rosalie gentille, douce, soumise et attentionnée. Elle les appelle Maman et Papa. Elle chahute et fait des " niches " aux deux garçons qui la décoiffent, elle rit aux éclats… Miguel n'en revient pas ! Il n’avait même plus le droit de la regarder sans qu’elle l’insulte…
Le soir, nous ne savons comment parler de notre souffrance, nous ne savons que pleurer.

Le jour de son anniversaire, elle passe chez nous, par hasard dit-elle. 

La fin de l’année scolaire approche, curieusement, elle vient de plus en plus souvent nous dire bonjour.





 
ingrat,ingratitude,manigances,hypocrisie,comedie
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1977 - 1991
commenter cet article

commentaires

eva 11/05/2006 23:47

c'est une situation impossible...qui dépasse la raison, je trouve...meme si on pouvait donner une explication à certaines choses, ça devient si étrange et débordant de tristesse... une autre épreuve pour vous, en tous cas...mais j'espère qu'au moins cela ait pu plus vous unir!!!!!je t'embrasse bien fort ma Camomille!!

Camomille 11/05/2006 23:56

Le problème quand on est très malheureux c'est que l'on se cache au fond de notre coquille, là où personne ne peut venir nous chercher. On s'enfonce, les autres te voie t'enfoncer mais tu es insaisissable... A ce moment là j'ai coulé...
pour mieux remonter après.

honorius 11/05/2006 16:35

pas facile tout cela ! gros bisous du vieux sorcier

Camomille 11/05/2006 17:35

Non, pas facile...

Sad Song 10/05/2006 19:18

Oui, elle a l'air complètement perdue :/

Camomille 10/05/2006 23:53

Hélas.

angelyz 10/05/2006 12:24

je ne comprends toujours pas R... ni ce qu'elle veut ni ce qu'elle cherche.. pitêt dans son cas, trouver un mari riche puisque l'argent me parait être son moteur.. ?bizou

Camomille 10/05/2006 16:54

Je ne suis pas certaine qu'elle même sache ce qu'elle veut. Je ne suis même pas certaine que l'argent soit son moteur...

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories