Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2006 4 11 /05 /mai /2006 16:23
 

 
 
Pendant ces mois mon " affaire " n’a pas beaucoup progressé. Depuis que mon avocate s’est faite connaître, la machine judiciaire s’est mise lentement en marche.

Le Juge d’Instruction me fait parvenir, par l’intermédiaire du Consulat, une demande de renseignements. Je dois expliquer mon acte. Elle me donne 8 jours pour répondre et bien entendu mes deux avocats (ici et en France ne sont pas joignables).
Innocemment, avec l’aide de Mme Parks, je m’empresse de répondre.

Innocemment - car mes deux avocats sont furieux en l’apprenant. Il fallait dire (comme dans les films) que "je m’expliquerai après avoir pris conseil de mon avocat". Je suis impardonnable car lorsque j’ai rapporté le document, le Consul a tenté de me persuader d’attendre et m’a même proposé d’écrire au juge pour demander un délai. Mais j’avais tellement peur que cela ne se retourne contre moi que je n’ai pas voulu l’écouter.

Ma réponse a beaucoup " plu " à la Juge d’Instruction. Elle ne pouvait espérer mieux pour instruire encore d’avantage contre moi. 
Toute les tentatives de mon avocate pour que la Juge entende les raisons de mon acte ont été vaines. Elle refuse de rencontrer Miguel qui est pourtant le principal intéressé. Elle veut bien m’entendre mais sans garantir que je ressortirai libre de notre entretien. Son intention de me mettre en prison est évidente, je ne veux pas courir ce risque.

Mon avocate ne parle plus de m’épargner la prison mais simplement d’en réduire la durée. Son dossier est vide, je n’ai pas une preuve à fournir des agissements de James.

Boris ne m’apporte aucun soutien. Il est pratiquement tout le temps en brousse. Il rentre le week-end mais reste au lit devant la télé à regarder des cassettes du matin au soir. Il prend même ses repas au lit… Aucune conversation n’est impossible. De toute façon quand je parle du procès, de mes angoisses, il me répond " haricot vert "…

Je pleure, il me console mais ne m'apporte aucun réconfort. J'ai le sentiment que tout cela l'ennuie.


La tristesse, le sentiment d'échec engendré par le comportement de Rosalie, le procès qui approche dont l’issue est fatalement l’emprisonnement, le manque de soutien de Boris me rendent bien fragile.

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1977 - 1991
commenter cet article

commentaires

melancoline 15/05/2006 06:08

coucou ma camomille...moi qui croyait que tu avais deja connu le pire..c'est terrifiant et absurde cette situation ou celui qui est juste..est jugé et culpabilisé par la justice et celui qui a commis les pires atrocités avec sa femme et son enfant..est le demandeur et le "garant" de cette justice !!
Courage ma camomille car rien qu'en te lisant je sens l'angoisse monter mais je sais que cette bataille est déja loin derrière toi...mais la revivre en la racontant doit être bien angoissant...gros bisous !

:0075:Danet:0075: 12/05/2006 09:56

Bonjour, Merci pour tes nombreux commentaires pendant mon absence.Je suis de retour, j'écrirai notre grande randonnée à partir de cet après-midi.Bisous Danet.

angelyz 12/05/2006 07:12

avoir affaire à la justice est toujours angoissant car elle sait être partialebizou

eva 11/05/2006 23:51

oh, quand on revoit cela de loin, on se sent toujours un peu ennervés - on revie une deuxième fois une situation invivable et on se demande "comment on a fait pour tenir???"...pourtant on arrive toujours à trouver des ressources, meme au plus bas, au plus profond de nous-meme... et parfois, comme je l'espère ici!, il y a des retournements inattendus...des anges qui descendent du ciel....mais j'espère ne pas etre trop optimiste!!doux baisers et à plus!! je pense à toi...pour un autre passage difficile de ton passé!

angelyz 11/05/2006 21:25

pauvre puce :/

Camomille 11/05/2006 23:53

Merci angelyz. Je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie. Cela me hantait...

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories