Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 15:17
 

 
 

Pendant tout le voyage je ne cesse de me répéter : je dois passer inaperçue…
Je suis placée au milieu de la rangée centrale, c’est parfait. Je ne regarde personne, on doit ignorer que je suis peut-être la seule française sur ce vol.
L’hôtesse demande quelque chose à chaque passager, je ne comprends pas, elle passe à la personne suivante.
Peu de temps après elle apporte des boissons, je n’en ai pas. Bienvenue dans notre monde cruel. Ne rien dire, être transparente…
Je lis mais je ne comprends pas un seul mot. Les autres passagers ne sont que des ombres sans visage.

Attention, en sortant de l’avion, toujours rester dans la masse, ne pas me distinguer. Mais il y a peu d’étrangers, je suis presque seule à me diriger vers les guichets de formalités de police.
Je choisis l’homme le plus jeune. Je tremble, j’ai froid, mes jambes flageôlent… Il tend la main (il est écrit en gros en plusieurs langues : " veuillez présenter votre passeport ") .
J’avance ma carte d’identité, les larmes commencent à couler, impossible de les retenir, et je balbutie comme mon amie l’a conseillé : " Ils " m’ont volé mon passeport et mon porte-monnaie à l’aéroport…
Le policier prend un air entendu, il pianote mon nom, les écrans défilent puis s’immobilisent.
Il sourit, rend ma carte et dit, ce n’est pas grave…. Vous avez porté plainte ?
Je répond désabusée : à qui…
Il hausse les épaules et me demande si j'ai besoin d'aide. Non, merci, je suis attendue par ma famille. Il me souhaite une bonne journée.

Je fait quelques pas, je ne sais même pas où aller… On me saisit l’épaule, c’est mon amie, elle me prend dans les bras en riant et chuchote " réussi !
Elle se trouvait près de moi et je ne l’avais même pas vue, elle était prête à intervenir pour attester de mon identité.

Je marche rapidement vers la sortie, elle m’arrête, tu n’as donc pas de valise? Si, mais je veux partir, je m’en moque, je l’abandonne… Elle me rattrape, tu es folle ! il y a des cameras partout, cela peut paraître louche que tu ne récupères pas de bagage et quand on va trouver la valise abandonnée, des recherches vont être faites…
Elle a raison. Nous attendons la valise, j’ai l’impression que toutes les caméras sont braquées sur moi…

Nous allons chez elle, je téléphone à mon avocate pour lui dire où je suis, c’est important au cas où je viendrais à être arrêtée.
Je prends une douche, me change, me relaxe. Il ne reste qu’une étape : passer la frontière, ce serait bien de la malchance que de me faire coincer maintenant !

Je regarde avidement la campagne, la vue d’une vache dans un pré me bouleverse. Il y a si longtemps que je n’en ai pas vue et quand en reverrai-je ?



 
controle de police,passeport,aeroport,liberte,visa,ne pas se faire remarquer
 
 
 

 

Page suivante  - Page précédente

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1991 (le procès)
commenter cet article

commentaires

m 13/09/2006 10:34

je ne sais plus
mais l avocate l avait a ma demande pour que la police et la justice ne puissepas te reprocher de t etre encore "moques d eux"

Camomille 13/09/2006 17:23

Il était difficile d'empêcher que la police ne pense pas que je m'étais moquée d'eux... La Présidente m'a d'ailleurs punie en demandant mon emprisonnement... puisque je paraissais et disparaissais à ma guise... Mais je te remercie beaucoup pour cette intervention. 

M : son fils 10/09/2006 20:32

il faut ajouter que j ai demande a l avocate de téléphoner a la police française de ne pas attendre ma mère a l aéroport de Roissy Charles de gaule 

Camomille 10/09/2006 23:02

Je pense que la police y est allée quand même, non ?

cocole 26/05/2006 15:25

émotion vive!!!

Camomille 26/05/2006 23:05

Merci pour ton soutien
Bises

eva 25/05/2006 16:26

c'est époustoufflant, on a de la peine avec toi...mais la première étape est vraiment franchie!! que d'émotions, ma douce, que tu dois revivre intensément...ouf, par contre j'espère que l'avocat va bien garder le secret - je ne sais pas pourquoi, mais je ne lui ferais pas confiance...bon!;)doux baisers et bon jour 25 mai! :)

Camomille 26/05/2006 00:32

Pas de problème avec l'avocate, c'est une "grande". Tu n'as peut-être pas confiance parce que je ne peux pas tout dire, mais c'est une femme très bien avec qui je suis restée amie.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories