Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2006 5 26 /05 /mai /2006 10:38
 


 
Nous déjeunons tranquillement, plus exactement je fais croire que je suis calme, puis nous allons à la gare. Mon amie tient à me montrer la ville mais je n’ai pas l’esprit à faire du tourisme… elle prend mon billet au distributeur pour que je ne me fasse pas remarquer.

Nous sommes sur le quai avec ses deux grands enfants. Tout à coup une dizaine de gendarmes investissent le quai. D’autres bloquent la sortie. Je vais échouer si près du but, à moins de trente minutes de la réussite.

Le quai est devenu silencieux, les gendarmes avancent doucement en contrôlant les identités.
Ils sont à vingt mètres, ils sont à quinze mètres… Mon amie se met à parler et à rire très fort, ses enfants font de même, j’ai compris, je fais comme eux. Nous avons l’air de quatre lourdauds…

Les gendarmes nous dépassent sans même un regard, le train va arriver, ils ne sélectionnent plus que les gens " louches "…
Quand je suis dans le train mon amie pose sa main contre la vitre nous nous regardons longuement, elle ne rit plus, elle a eu très peur.
Je regarde le paysage défiler, la frontière est si loin que ça ? On annonce par le haut parleur que nous sommes en France. Enfin ! je suis revenue chez moi.

A Paris, je suis attendue par mes deux enfants. Mon amie leur a téléphoné mon heure d’arrivée.
De loin, j’ai regardé leurs deux visages angoissés quand ils me cherchaient dans la foule des voyageurs, j’ai reçu ce message d’amour qui me fait chaud au cœur.

J’oublie pour quelques heures le procès et ses conséquences pour savourer la victoire de mon retour sans avoir été interceptée par les autorités.

A certains moments, il faut savoir se réjouir de l’instant présent pour trouver la force d’affronter l’avenir…

Il faut maintenant que je me reprenne, mes craintes frisent la paranoïa. La peur sur la quai était injustifiée. Si j’avais dû être interceptée, c’était quelques heures auparavant par la police de l’aéroport. Je ne suis quand même pas l’ennemi public n°1…





paranoia,police,gendarmes,controle,frontiere

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1991 (le procès)
commenter cet article

commentaires

M : son fils 10/09/2006 20:38

j appelle l avocat des la sortie de la gare
"c est bon elle est la, en France"

Camomille 10/09/2006 23:05

C'est vrai, j'avais oublié que tu avais appelé l'avocate. Je ne me souviens pas bien de ce qui s'est passé après vous avoir embrassé à mon arrivée. J'étais tellement soulagée d'avoir franchi cette étape!

:0026: Framboise :0026: 29/05/2006 10:36

comment pourrais-tu nous ennuyer !
c'est important pour toi de vider tout cela et de trouver la paix ! alors tu peux user et abuser de nous à loisir !
bises

Camomille 29/05/2006 23:50

Merci Framboise. Sans avoir lu ta réponse car je ne suis pas venue sur mon blog de la journée, j'ai écrit pendant des heures... il me reste à arranger et à rendre compréhensible mon récit, c'est parti tout seul sans pouvoir arrêter, je commence à mettre les articles demain sur le procès. C'est le gros noeud de ma tête, j'ai beaucoup pleuré en écrivant car au fur et à mesure tout revient, la peur, l'injustice...

mel 27/05/2006 16:32

ma camomille..l'angoisse de ce moment est terrible...et le sang froid de ton amie est exceptionnel...encore un pas en avant...vers la liberté ou vers la prison...? Courage ma camomille, revivre tout cela doit être terrifiant...avec toute mon amitié...!

Camomille 27/05/2006 17:01

C'est terrifiant mais j'espère qu'après en avoir parlé et discuté avec vous, je serai appaisée.
Si je m'attarde longuement sur ce procès c'est justement parceque je n'ai jamais réussi à en parler. Il est important pour moi de le raconter en détail, en espérant ne pas vous ennuyer...
Amitiés

Sad Song 26/05/2006 23:14

Oui, la peur au ventre, on devient parano... Quel plaisir ça a dû être de retrouver ton fils et surtout R. après tant de temps...bisous

Camomille 27/05/2006 00:04

J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver les enfants mais à propos de R. je suis restée méfiante... Quand l'amour a été blessé il reste toujours une trace et très rapidement , puisque j'habite chez elle, je m'aperçois qu'elle fait endurer à sa mère la même chose qu'à moi en Afrique. Je vois aussi qu'elle fait beaucoup d'effort pour supporter M. mais qu'en fait il l'énerve.

cocole 26/05/2006 15:33

j'imagine que quand on a peur de quelque chose, cela prends une dimension énorme et dépasse tout entendement, c'est la panique!!comme quand on fait une bourde, on ne pense qu'à ça toute la journée, et avec la nuit par dessus, on relativise et prends de la distance.la panique, c'est tellement invalidant, facile au policiers avisés de la remarquer!ton amie est une femme qui a du recul sur les évenements, peut-être plus facile pour elle qui n'était pas directement concernée.bravo quand même!!

Camomille 26/05/2006 23:11

Tu as parfaitement cerné la situation. Heureusement que mon amie était là pour contenir mes réactions. Je n'étais plus en état de gérer seule mes émotions.... tu le dis : la panique , c'est incontrôlable....

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories