Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2006 3 21 /06 /juin /2006 16:51



 
 
Malgré la fatigue de la journée, je ne parviens pas à trouver le sommeil. Comment dire à ma fille qu’elle ne peut pas vivre avec moi?

J’aspire tellement à être seule. Toutes les bonnes intentions de chacun finissent par m’étouffer. Cela fait presque un an que je ne suis jamais libre de faire ce qui me plaît. Je rêve de peindre les murs en vert, de regarder la télé toute la nuit, de me promener nue dans mon appartement, de faire ce que je veux, quand je le veux…

Rosalie ne peux pas vivre avec moi. Notre entente est forcée, je fais de gros d’efforts pour ne pas dire que je ne suis pas d’accord avec ce qu’elle fait avec sa mère et ce qu’elle ne fait pas pour son avenir.
De son côté c’est pareil, elle se retient pour ne pas dire de choses désagréables surtout avec mon fils.

De plus je ne peux pas payer l’université, surtout que pour la deuxième année consécutive elle est en échec. Elle sèche les cours pour tricoter devant la télé.
Elle dit que sa mère à fait payer ses études par d’autres jusqu’au bac, maintenant il est normal qu’elle paye des études même si elles ne doivent déboucher sur rien….

En cherchant un emploi je lui ai trouvé un travail. Une entreprise internationale recherchait de jeunes français parlant anglais et allemand pour les former à ses méthodes. Le poste prévoyait de nombreux déplacements et offrait des conditions très avantageuses.
Une offre parfaite pour une jeune fille qui s’ennuie et qui aurait ainsi la possibilité de mettre en pratique ses connaissances. Mais elle a refusé, au troisième entretien elle a déclaré qu’elle ne donnait pas suite…
J’en ai assez de me battre pour les autres, elle ne veut pas travailler, il n’est pas question que je l’entretienne.

Au matin je lui dit que je regrette qu’elle ne m’ait pas dit ses intentions avant car j’aurais demandé un appartement plus grand, celui-ci est bien trop petit pour trois car même si Miguel s’est engagé dans l’Armée, il reviendra souvent. Je suis désolée mais il est impossible qu’elle s’installe avec moi pour le moment…

Elle est déçue et boude comme à son habitude lorsque les choses ne vont pas comme elle le souhaite.
Je lui demande d’arrêter de déballer les cartons car comme elle ne sait pas où ranger les choses, elle les laisse partout sur le sol, les listes ne servent plus à rien, tout est mélangé.

Elle me quitte fâchée.

 




refuser sa fille,vouiloir etre seule,prevoir les disputes,ne pas vouloir payer


Page suivante - Page précédente

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1992
commenter cet article

commentaires

eva 25/06/2006 14:58

après une autre longue intervalle, je passe te lire Camomille!mais je pense très souvent à toi, et j'espère que tout va pour le mieux pour toi!concernant R. ... des fois on fait du bien aux autres en les répoussant - ils doivent se rendre compte qu'ils ne peuvent faire tout ce qu'ils veulent et qu'ils doivent surtout travailler sur eux-memes...et toi surtout, tu mérites bien un moment de tranquillité, enfin!!!:)

Camomille 26/06/2006 10:20

J'aurai bien voulu que R. fasse ce raisonnement, malheureusement elle ne l'a pas fait.
Rien n'est de sa faute, tout est de la faute des autres...

cocole 22/06/2006 09:03

il est parfois necessaire de se faire violence pour faire avancer les choseset je te comprends, ce n'est pas facile de dire à quelqu'un qu'il dérange!!

:0091: 22/06/2006 07:11

Camomille 22/06/2006 08:35

Coucou aussi

Sad Song 22/06/2006 03:23

Tu as bien fait de l'"éjecter", après tout, pourquoi devrais tu l'entretenir? Elle refuse de travailler, elle refuse d'étudier et ce n'est pas vraiment ta fille : enfin elle te considère comme sa mère et te respecte en tant que telle que lorsque ça l'arrange apparemment... Ca a du être une décision difficile mais sûrement le bon choix, tu avais besoin de respirer, de souffler...

Camomille 22/06/2006 08:34

On ne peut élever un enfant pendant 13 ans et ne pas l'aimer. Ce qui m'a forcé à prendre cette décision c'est surtout la haine qui est en elle. Cette haine, elle l'a déjà tournée contre moi en Afrique, à ce moment elle est tournée vers sa mère mais mon tour peut revenir. j'ai déjà trop souffert de notre rupture en Afrique, il n'est pas question de recommencer. Je préfère souffrir un peu que souffrir beaucoup et puis les problèmes j'en ai déjà eu assez comme ça... comme tu le dit, j'ai besoin de souffler un peu.

angelyz 21/06/2006 22:33

il faut savoir être égoïste.. ça ne sert à rien de se faire bouffer par les autrsebizou

Camomille 21/06/2006 23:59

C'est vrai mais trop souvent on fait des choses pour ne pas faire de peine et on regrette pendant longtemps. J'avoue que j'ai beaucoup cumlpabilisé sur ce coup là.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories