Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2006 6 08 /07 /juillet /2006 10:37
 
 



Miguel fait n'importe quoi. Il est interdit bancaire, il rate tous ses examens militaires.
Sa rencontre avec une jeune fille lui permet de se ressaisir et il se rapproche de moi.

Malheureusement  je n’arrive pas à m’entendre avec cette femme-enfant.
Je n’ai pas compris tout de suite ce que mon fils pouvait lui trouver. Elle pose des questions puériles et le regarde avec tant d’admiration qu’il se sent valorisé. Il est bien naturel que cela le flatte après la déshillusion qu’il vient de subir tant auprès de son père qu'auprès de son ex copine et de celle qu'il considère comme sa soeur.

Les parents de la jeune fille refusent de nous rencontrer. Elle dit qu’ils ont honte de leur condition sociale.
Miguel s’installe dans le studio de la fille et parle mariage. Elle est encore à l’école (CAP de vendeuse) je leur conseille de reporter cette décision à un an ou deux.
Ils se fiancent, seuls, puisque les parents ont refusé de nous recevoir. Ce n’est pas plus mal, je ne veux en aucune sorte cautionner ces fiançailles.

Je me garde bien d’émettre la moindre critique ou le moindre jugement à l'encontre de cette jeune fille. Je la reçois bien, j’ignore sa paresse, ses niaiseries, ses familiarités envers nous en espérant que le temps fasse son œuvre.

La vie commune met en évidence les incompatibilités. Miguel s’agace du manque de discernement, il éprouve de la honte envers ses amis quand elle dit ou fait des choses complètement stupides. En vacances chez ma sœur elle s’empare d’une bague trouvée dans la salle de bain et je dois la renvoyer en prétextant une erreur.

Je reste aussi neutre que possible, recadrant simplement les choses ou amenant mon fils à réfléchir sur l’éducation qu’elle pourrait donner à leurs enfants.

Miguel fait une formation de moniteur d’auto-école. A son retour la demoiselle avoue qu’elle a " craqué " pour un garçon de sa classe.

Mon fils est très malheureux, il commençait à peine à reconstruire sa vie. Un emploi, une femme, un logement… et tout s’écroule.
Il rompt ses fiançailles, rate de peu son examen et revient habiter chez nous.





fiancailles,femme enfant,vulgarite,naivete,interdit bancaire,examens,moniteur auto ecole


Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1996 - 1998
commenter cet article

commentaires

cocole 06/07/2006 20:02

pas facile de trouver quelqu'un avec qui s'épanouir quand on ne sait pas trop qui on est déjà!!

Camomille 06/07/2006 22:51

Il cherchait plus vulnérable que lui afin de se grandir.

pom' 06/07/2006 16:00

un premier amour est toujours dure mais tu étais à ces cotés pour le soutenir

Camomille 06/07/2006 16:34

Un premier amour ou un autre, quand cela tourne mal on est vraiment très seul, mon soutien n'a pas été d'un grand secours. il n'est pas question d'un flirt mais d'un véritable amour.
Avec son passé, construire sa vie était important, et là tout s'écroulait.

angelyz 06/07/2006 15:09

pas plus mal pour lui.. elle l'aurait attiré vers le fondbizou

Camomille 06/07/2006 15:32

C'est clair. J'ai eu très peur pour lui...

pom' 06/07/2006 15:06

Ton fils accumule les échecs, il est normal qu'il est de mal à reussir ses examens.
mais il n'était que fiancé, ce n'est pas grave.

Camomille 06/07/2006 15:31

Vraiment ? un chagrin d'amour ce n'est pas grave ?

krybaby 06/07/2006 13:59

c'est vrai !!! vaut mieux que ca arrive avant!!!! bizzz

Camomille 06/07/2006 14:45

J'en suis bien certaine.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories