Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 13:39



 
 
Après quelques mois de tristesse, Miguel rencontre une autre jeune fille. Elle est apprentie dans l’alimentaire. Cette jeune fille me plaît, nous nous entendons très bien. Elle a un caractère fort, elle est courageuse et volontaire. Elle pousse Miguel a travailler et à progresser dans sa carrière.

C’est sans appréhension qu’il présente cette personne à ses grands-parents qui sont de passage à Paris. Ils sont catholiques pratiquants et militent pour l’intégration, il n’a donc pas jugé nécessaire de leur dire qu’elle est d’origine Kabyle.

Le grand-père ignore la main tendue pour le saluer et la grand-mère, après une poignée de main rapide lui tourne le dos sans jamais lui dire une parole. Alors qu'ils devaient déjeuner ensemble, les grands-parents trouvent un prétexte pour abandonner le couple au beau milieu de la gare, sans même un adieu à la jeune-fille.

Ils prétendront plus tard qu’ils ont réagi ainsi car ils refusent que Miguel leur présente plusieurs filles d’affilé. Il leur avait présenté sa fiancée, ils ne veulent plus en voir d’autres… 
Bien mauvaises explications venant de gens qui ont reçu et hébergé leur fils et sa maîtresse alors que nous n'étions pas encore divorcés…

La jeune fille, pas dupe, est profondément choquée. Cette attitude remet en question l’avenir du couple. Elle ne peut s’empêcher de craindre d’autres rejets.
S’il est unanimement bien accueilli par toute la famille de son amie, Miguel supporte mal que l’on parle en sa présence une langue qu’il ne comprend pas.
Ils se posent tous deux de nombreuses questions sur le sort de leurs futurs enfants, sur le choix d’une religion, sur le respect des coutumes et traditions.

Il fait quelques missions à l’étranger, elle réussi brillamment ses examens et s’apprête à partir se perfectionner aux Etats-Unis.

Leurs chemins se séparent tout naturellement sans éclats, avec un certain regret mais avec la certitude qu’ils n’ont pas d’avenir commun.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1996 - 1998
commenter cet article

commentaires

angie 11/07/2006 10:27

eh ben pas trè sympas tout ça
y a de gens
bisous

Danet 10/07/2006 15:51

Coucou, me revoilà, je te remercie de tes commentaires pendant mon absence.Je me demande comment survivre à une telle famille !Bisous Danet.

Camomille 10/07/2006 22:58

Je n'ai pas mis beaucoup de commentaires car j'avais beaucoup de fils à remonter
Bises

Sad Song 10/07/2006 12:31

En parlant de fil, le mien semble avoir disparu donc j'en ai crée un autre! (lien sur mon blog en attendant qu'il soit remplacé dans le bottin)Merci de me l'avoir fait remarqué!

Camomille 10/07/2006 22:57

Un modo a certainement pensé qu'il faisait double emploi.

Martine 10/07/2006 12:07

Merci d'avoir remonter mon fil pendant mon absence.
Bonne journée. Bises.

Camomille 10/07/2006 22:56

C'est bien naturel. Bises

mel 09/07/2006 19:27

Coucou ma camomille...c'est terriblement triste que ces personnes cherchent plus à satisfaire leur égo et leur égoisme...qu'a penser à l'interêt réel de ton fils...S'arrêter aux apparences...au prestige social et materiel, considérer la différence comme un danger à fuir plutôt qu'une richesse à découvrir...c'est passer à côté de "l'essentiel..qui est invisible aux yeux"...bon week end et à bientôt !

Camomille 09/07/2006 23:23

C'est d'autant plus ridicule que ces gens là ne sont pas regardant sur l'immaralité et l'inconduite de leur fils et de sa femme. C'est complètement irréel. Dans cette famille il vaut mieux être pédophile, exibitioniste, échangiste, violent... mais surtout pas Beur ou Juif (cela s'est présenté dans la famille et il y a eu le même rejet). 
Bises ma Mel

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories