Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2006 3 26 /07 /juillet /2006 09:37



 

Comme je ne réponds plus aux provocations de mon chef et de mes collègues, ils m’oublient un peu. Bien entendu dès que j’ose une parole, les quolibets reprennent.
Pour se distraire, ils échangent des grivoiseries qui semblent énormément les amuser. Je suis dégoûtée d’entendre parler c**  toute la journée mais je ne dis rien.

Du fait que je ne ris pas, ils pensent d’abord que je ne comprends pas, puis jugeant mon attitude méprisante, le harcèlement reprend mais sous une autre forme.

Mon " Chef " me donne à faire, toujours en urgence, des travaux complètement inutiles comme recopier les tableaux d’agios journaliers fournis par les banques, juste pour vérifier si la banque ne s’est pas trompée…
Quand je porte le travail (je prends sur les heures de repas pour ne pas perdre de temps sur les relances), il y jette un rapide coup d’œil et le met directement à la poubelle en souriant.

Il m'ajoute des tâches de plus en plus fastidieuses et inutiles je n’ai plus assez de temps pour relancer les clients. L’argent ne rentre pas et la PDG me fait des remontrances publiques, à la grande joie de mes collègues.

Je ne reste pas passive. J’ai décidé de partir travailler ailleurs mais malgré ma dizaine de CV quotidienne, je ne trouve pas d’autre emploi. Je ne décroche même pas un entretien.
Sûrement affaiblie par le harcèlement, je ne remets en question ni ma lettre de motivation ni la présentation de mon CV.
Je suis persuadée que si je ne trouve pas d’emploi, c’est parce que je suis trop vieille.

Beaucoup plus tard, en lisant mes lettres de motivation, il m'a paru évident qu’aucun recruteur ne pouvait avoir envie de me rencontrer tant elles manquaient justement de " motivation".




grivoiseries,hercelement,recruteur,harceleur



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1996 - 1998
commenter cet article

commentaires

m 16/09/2006 03:15


tous les harcelés ou presque ça doit être de l ordre de 90 %, que se soient des harcelés physiques, sexuel, morales ..., se sentent responsables des faits
Une nuit il n y a pas si longtemps je fais un cauchemar :
mon géniteur, que j appelle le monstre, est au banc des accuse pour répondre des ses actes (ses viols sur moi) là le proc ou mon avocat leur de sa plaidoirie sort une phrase du genre "il est coupable de viols ...". là je me lève et je cris "NON" c est moi le coupable c est de ma faute
je me réveil en pleure et je passe le reste de la nuit sous la douche, a la fin de la semaine j avais pris rendez vous chez un psy
tout ça pour dire que même l inconscient ce sent coupable et responsable des actes recus
c st un syndrome très connus des medecins
bon week end a vous tous et merci de nous lire
  

Camomille 16/09/2006 13:42

C'est logique car on se demande : pourquoi moi ? et pourquoi cela n'arrive pas aux autres ? et la réponse est toujours parceque j'ai fait ceci ou cela...
Mais toi M. tu étais un petit enfant, tu ne pouvais pas être coupable. Regarde tes 2 enfants, peuvent-ils être coupables de quoi que ce soit? Ils sont innocents, c'est tout!

Brigitte 15/09/2006 22:47

Mais... coupable de quoi ?

Camomille 15/09/2006 23:50

Les victimes se sentent toujours coupables. Elles pensent que leur comportement provoque les ennuis ou la maltraitance.
Ce n'est pas possible de concentrer autant  de mésaventures. Il y a quelque chose en moi qui les provoquent. Peu de lecteurs croient que je dis la vérité, beaucoup pensent que c'est un roman, de la pure imagination... mais ce n'est que la vérité, je n'invente rien bien au contraire;

Brigitte 14/09/2006 22:36

Je ne suis qu'à ce point de votre récit mais je suis effarée par la quantité phénoménale d'épreuves subies et traversées.
Comment avez-vous fait pour tenir, rester positive et trouver la volonté d'avancer ?!?

Camomille 15/09/2006 00:23

Cela n'a pas été  facile mais je n'ai jamais eu d'autres choix que de continuer à avancer. Sincèrement, je trouve que j'ai été copieusement servie par le destin. Je me suis souvent sentie coupable. Je pense que quelque part je me positionne pour prendre des coups, quoi que je choisisse c'est toujours le mauvais choix

krybaby 27/07/2006 12:38

bonjour!!

Camomille 27/07/2006 15:19

Hello !

angelyz 27/07/2006 07:15

le harcèlement pour te faire démissionner a dû aussi te casser le moral et te faire sentir idiote.. c'est une "technique" qui existe malheureusement !bizou

Camomille 27/07/2006 08:41

Très démoralisant. J'ai fini par croire que j'étais vieille.... déjà que ce n'est pas facile d'avoir cinquante ans, si en plus on te le rappelle sans arrêt....

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories