Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2006 4 27 /07 /juillet /2006 14:19
 
 

Notre appartement est dans un immeuble ancien. Il est bien situé à proximité de la gare RER et des commerçants. Le gros problème, c’est LE BRUIT.

A L’EXTERIEUR :

Côté séjour : Impossible d’ouvrir la fenêtre qui donne sur la nationale 20 à une trentaine de mètres d’un feu rouge (freinages, coups d’accélérateur et klaxons).
De l’autre côté de la nationale : la gare RER avec son activité : conversations bruyantes, cris, portières qui claquent.

Côté chambre et cuisine :
Sur le droite, à 100 mètres, la voie du RER. On s’habitue aux passages incessants le jour mais on ne s’habitue pas au bruit des travaux de maintenance la nuit. En plus des gling, glang et glong, de longs coups de trompe signalent aux ouvriers le passage imminent d’un engin.

Sur la gauche, une entreprise de nettoyage urbain s’est installée. C’est un ballet de camions poubelles qui entrent et sortent jour et nuit.
Les chauffeurs s’interpellent joyeusement, se klaxonnent avec comme musique de fond les bips de recul.
Le pire est que les camions sentent mauvais.
L’odeur est écœurante, j’ai la nausée et mal à la tête en permanence. Je fais une véritable allergie. Notre gardienne qui elle est exposée toute la journée à cette odeur est hospitalisée. Le contrôle sanitaire alerté ne détecte rien d’anormal.

A L’INTERIEUR :

La voisine du dessus
garde des enfants qui courent sur le parquet pendant des heures, font tomber et rouler des jouets…
Elle tire et pousse des meubles, passe l’aspirateur en pleine nuit et comme elle est grosse sa démarche lourde fait trembler le plafond.
Dans la cuisine, les crissements du mobilier de cuisine que l’on traîne ou que l’on pousse sur le carrelage et les gamelles qui tombent continuellement couvrent nos paroles et la radio mise en sourdine pour faire diversion.

La voisine du dessous fume des "pétards" tous les vendredis, se met sur sa terrasse et insulte une foule imaginaire.

Face à tout cela : je vis avec des boules Quiès, même dans la journée !




tapage,voisinage,trafic routier,rer,camions,poubelles



Page suivante
- Page précédente


Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 1999
commenter cet article

commentaires

:0075:Danet:0075: 28/07/2006 08:51

Sympathique cet appartement comment est-il possible d'être à ce point sans-gêne ?Gros bisous Danet.

Camomille 28/07/2006 10:13

Ils n'ont pas le sentiment de gêner puisqu'ils n'entendent jamais les voisins du dessus qui eux sont respectueux....

angelyz 28/07/2006 07:10

du pur bonheur dis moi ! et en lisant ça, en le vivant, on se rend compte que oles gens sont parfaitement égoïstes et complètement associaux !bizou

Camomille 28/07/2006 10:12

Nous sommes confrontés en permanence à ce problème. Ce n'est pas de la méchanceté, ils ne pensent pas aux autres tout simplement...

Sad Song 27/07/2006 17:33

Les bruits "inévitables" ne me dérangent pas trop : circulation, machine à laver, chauffe-eau... Avant les bus de nuit me réveillaient dans mon sommeil mais je me suis habituée... Par contre j'exècre les bruits des gens qui ne font pas attention, ex. musique à fond à 3 heures du mat... C'était comme ça dans mon ancien appart (tu dois t'en souvenir) maintenant ça va mieux, je revis... C'est vrai qu'avec la situation que tu décris, j'aurai pété les plombs plus d'une fois!

Camomille 27/07/2006 18:01

Ce que l'on ne supporte pas ce sont les bruits des gens égoïstes qui se moquent bien de déranger les autres.
En ce moment avec la canicule, les gens bavardent, hurlent, s'interpèlent sous les fenêtres à 3 h du mat sans penser une seconde qu'il y a des gens qui dorment (ou qui tentent de le faire).  Cela me met hors de moi.

:0026: framboise :0026: 27/07/2006 15:46

et bien dis-donc ! j'ai l'impression d'entendre tout ce vacarme en te lisant !Comment peut-on vivre dans de telles conditins ? Je sais bien qu'on n'a pas toujours le choix mais qu'est-ce que ça doit être dur à supporter.Combien de temps avez-vous réussi à tenir ?

Camomille 27/07/2006 17:57

Nous avons tenu un peu plus d'un an avec la voisine du dessus. Je tapais avec un balai, cela se calmait une semaine puis tout recommençait.
Il n'est pas facile de se loger en banlieue parisienne. Et quand tu es dans une situation difficile au travail (et c'était notre cas chacun de son côté) tu n'as pas envie de prendre des résolutions. Tu te laisses porter...

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories