Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 12:46




 
D’abord il y a eu les photos. Les futurs mariés sont très beaux, bien entendu. Ils sont gauches, Kate est attendrissante de maladresse, elle porte sans arrêt la main à son ventre comme pour partager l’événement avec son bébé.

A la mairie, il y a beaucoup de monde. Je cherche James dans cette foule. Sotte que je suis, je ne l’ai pas vu depuis plus de vingt ans ! Je serai bien incapable de le reconnaître !
Pourtant si, puisque je n’ai aucune difficulté à reconnaître mon ex belle-sœur, je crois que je le reconnaîtrais !
Je suis heureuse de la revoir. Elle n’a jamais pris position contre moi. Avec son époux, elle a même tenté de décourager ses parents qui s’acharnaient à nous chercher. Elle était persuadée que j’avais une bonne raison pour agir ainsi.

Il y a aussi le frère et les sœurs de mon ex belle-mère. Mes ex beaux-parents ne sont pas là. Ils ont invoqué un prétexte de santé. N’auraient-ils pas aussi bonne conscience qu’ils le prétendent ? à moins qu’ils aient peur que je leur demande des comptes ?

Quand arrive le moment d’entrer dans l’église, je saisis le bras de Miguel et nous avançons. Je dis à Miguel que je l’aime, que c’est le plus beau jour de ma vie. Il n’en fallait pas plus pour que nous nous mettions à pleurer…

Je pense au chemin que nous avons parcouru avant d’arriver là. Curieusement, alors que j’ai tout orchestré : le départ en Afrique, la planque, le retour, le procès… je n’ai jamais imaginé conduire un jour mon fils dans une église ni être grand-mère. J’avais pour seul objectif de l’arracher à ses bourreaux. Je n’ai jamais pensé à " un après ".
Et nous sommes dans " l’après ". James peut bien tirer sur moi, je m’en moque pourvu que mon fils soit épargné. Ma vie peut s’arrêter, j’ai atteint mon but. Ma tâche est terminée.

Les larmes ruissellent sur nos visages. Nous rencontrons les regards de " ceux qui savent " et qui ont les yeux pleins de larmes.

Toute à ces pensées qui se bousculent, marchant sur un nuage, j’ai complètement oublié d’avoir peur.

 

Avant de laisser mon fils pour rejoindre ma place nous nous regardons intensément. Je pense " Je t’ai mené à bon port et c’est certainement la dernière fois que je te conduis quelque part… "





photo,mariée enceinte,demander des comptes,bourreaux,but atteint,tâche terminee
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 2000
commenter cet article

commentaires

Brigitte 20/09/2006 16:24

Envisagez-vous d'écrire la suite ou pensez-vous arrêter votre histoire ici ?

Camomille 20/09/2006 18:39

Non, Brigitte, mon histoire ne s'arrête pas au moment où les héros se marient et ont beaucoup d'enfants  (lol).
J'ai encore beaucoup de choses à dire et à discuter avec vous mes amis blogueurs
Amitiés 

eva 20/09/2006 15:39

c'est magnifique, Camomille, un moment touchant et plein de bonheur...quel jour merveilleux pour vous tous...une joie si inattendue et appaisante! j'espère que tout s'est bien passé dans cette journée!! :)doux baisers

Camomille 20/09/2006 18:36

Un merveilleux moment, c'est le seul souvenir qui reste, les autres événemens ne sont que des broutilles.
Bises

severage 20/09/2006 14:04

Superbe article ! :)
Trés trés trés emouvant :')

Camomille 20/09/2006 18:34

C'est le reflet de toute l'émotion ressentie à ce moment là. J'étais dans un état second.

Sad Song 19/09/2006 21:45

Joli épisode...R. était-elle au mariage?

Camomille 19/09/2006 23:15

Non, R est sortie définitivement de ma vie. Oui j'ai pensé à elle, j'y pense à chaque événement important mais rien ne peut sortir de notre rapprochement sauf encore beaucoup de souffrance pour moi.
Elle est dans mon coeur comme si elle était morte.

angelyz 19/09/2006 13:58

enfin, à bon port, on dirait bien :)bizou ma courageuse

Camomille 19/09/2006 14:46

Merci à toi. Mais hélas je crois qu'on ne pose les valises que dans la tombe...

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories