Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2006 3 18 /10 /octobre /2006 14:18
 
 
L’année 2001 a été ponctuée par une multitude de rebondissements dans l’affaire ‘‘Mick et son entreprise’’.

Il se passe rarement une semaine sans que soient annoncés des changements de dirigeants ou d’administrateurs. Chaque changement implique des stratégies nouvelles, fermeture ou ouverture de départements de fabrication, etc. Dans cette incohérence, les employées sont comme des marionnettes.
Le personnel blasé reçoit la dernière nouvelle de l’année : l’usine va s’implanter sur un site à 80 km de Paris.

Les conditions de circulation sont telles qu’il faut deux heures au mieux pour parcourir cette distance. A 53 ans et sans spécialité professionnelle, Mick n’a pas d’autre choix que de suivre.
L’entreprise fait des offres alléchantes d’aide à l’implantation de proximité. Ceux qui suivront percevront diverses primes en plus de facilités d’emprunt pour devenir propriétaire.
 
Il n’est pas question que Mick fasse 4 heures de route chaque jour, nous déménagerons. C’est moi qui supporterai les quatre heures de trajet.
Cet aspect du problème étant réglé, nous nous posons beaucoup de questions.
Que se passera t-il si la société fait définitivement faillite ?
Quelle sera la place de Mick dans le nouvel organigramme ?
Gardera t-il son poste d’acheteur de vis et de boulons ou sera t-il encore rétrogradé ?

Depuis plusieurs mois je lui demande d’envisager la possibilité de se faire licencier. Il devrait demander à figurer sur la prochaine liste, quelles que soient les conséquences. Je sais que sa vie en dépend. Sa santé se dégrade et la dépression n'est pas loin.

Pour la première fois il ne rejette pas mon idée...



faillite,redressement judiciaire,mise au placard,demenagement

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 2001
commenter cet article

commentaires

Lucquiaud 19/10/2006 00:24

Sujet d'actualité  brûlant ... Le licenciement et plus particulirement celui des "vieux" ...
Jusqu'où une entreprise à le droit de "promener" ainsi son personnel ?
Même dans notre petit Mirebeau, il y a ici, 70 personnes menacées de licenciement économique ... Les plats "Marie" pour ne pas nommer.... (C'est dans les journaux locaux et à FR3 Poitou Charente)...
Bonne soirée

Camomille 19/10/2006 23:36

C'est souvent une partie de Pocker. Le jeu consiste à se débarrasser des vieux  en les déstabilisant. 1/4 finit par craquer. C'est tout bénef pour l'entreprise.

Brigitte 18/10/2006 20:07

Pourquoi est-ce toi qui supporte les 4 heures de trajet ? Il n'était pas possible de couper la poire en deux ?

Camomille 18/10/2006 22:59

L'aide accordée par l'entreprise impliquait d'habiter dans la localité.

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories