Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2006 4 14 /12 /décembre /2006 14:25
 
 
 
La réception a lieu dans un jardin ombragé situé sur une hauteur, on a l’impression de mieux respirer.
Les invités se regroupent par affinités. Clarence reste un moment près de nous puis va rejoindre ses beaux-parents.
Mon fils n’est pas invité, on lui a préféré, les beaux-parents de Clarence, les employées du salon de coiffure (c’est le salon de Maman que la fille reprend) et même les apprenties.
On nous sert des boissons alcoolisées. Nous avons toutes les peines du monde à obtenir de l’eau fraîche.
On nous passe aussi des amuse-gueule. J’admire la recherche, la diversité et la cherté des produits mais je déplore qu’on n’ait pas su adapter le menu aux conditions climatiques. Des brochettes de crudités et de fruits auraient été appréciées alors qu’on nous sert un concentré de graisse. Tout baigne dans le beurre.
Les mini-coupelles d’escargots, les fricassées de cèpes, les friands à la viande… tout dégouline de matière grasse… avec cette chaleur, c’est écœurant.
Je suis ravie de voir arriver un plateau de gobelets transparents qui semblent contenir un fond de chocolat recouvert de compote de pomme. Enfin, quelque chose de frais !
Surprise ! comme le reste, c’est chaud. Du boudin noir recouvert de compote de pomme ! J’oublie les amuse-gueule.


Nous sommes seuls depuis un long moment. Dans d’autres circonstances, j’irai vers les autres, mais là vraiment je n’en ai aucune envie.
Mick propose que nous allions à l’hôtel prendre une douche et nous changer… j’accepte avec soulagement.
En partant je suis interpellée par l’ex de mon époux qui anime un groupe de personnes. Sa fille lui a dit que nous étions très mal dans notre hôtel… Elle s’étonne que nous soyons descendus dans cet l’hôtel ! Tout le monde sait que c’est un mauvais hôtel ! Il fallait aller dans celui qui se trouve juste à côté où tous les autres invités sont descendus. On leur a fait des prix, ils ont pu quitter la chambre à midi et ils ont très bien dormi…
Je comprends qu’elle se réjouit du fait que nous soyons tombés dans le piège tendu par Frane et m’éloigne rapidement.




vin d'honneur,amuse-gueule,chaleur,canicule
 

Nous avons réservé la nuit dans un pavillon à quelques mètres du restaurant. Sous les arbres, il a gardé un peu de fraîcheur. Nous prenons une longue, très longue douche, un vrai bonheur.
Je propose que Clarence fasse profiter son enfant de la baignoire pour le rafraîchir. Mick lui téléphone, elle accepte mais exige que ses beaux-parents qui l’accompagnent, n'entrent pas dans le pavillon. Ils doivent attendre dehors.
Quand ils arrivent et que je vois ces gens plantés là sans savoir où aller, je les fais entrer. Clarence me fusille du regard. Elle donne un bain au petit. Nous bavardons gentiment dans le calme et la fraîcheur.
Quand nous voyons par la fenêtre que les invités arrivent au restaurant, nous allons les rejoindre.

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 2003
commenter cet article

commentaires

eva 15/12/2006 16:47

une vraie peste...

Lucquiaud 15/12/2006 00:58

Oui le buffet ... c'est dégoulinant sans fraîcheur.... Une façon de pratiquer le chaud et le "froid" ...  Au moins la douche a rafraichi , attendons le repas ... J'appréhende déjà...

Camomille 15/12/2006 10:00

Le buffet complètement à côté du besoin : c'est ce qui arrive quand on n'est pas à l'écoute de ce que "l'autre" attend... on suit égoïstement son idée sans penser les aspirations des invités peuvent être toutes autres...
Pour la suite, cela arrive   lol 

Sad Song 15/12/2006 00:38

C'est raté pour peste1 si elle voulait te faire passer pour une associale...

Camomille 15/12/2006 09:57

Tu as raison. Ces gens semblaient très surpris de mon invitation. On peut penser sans risque de se tromper qu'elle avait dit que JE ne voulais pas qu'ils viennent dans notre chambre....

Brigitte 14/12/2006 21:50

Tu es bien gentille et généreuse...

Camomille 14/12/2006 23:41

On ne se refait pas ! Quand je suis en détresse il y a toujours des personnes qui me tendent la main - toujours - et je ne peux pas forcèment leur tendre la main à mon tour, tout simplement parcqu'elles n'en ont pas besoin... La seule chose que je peux faire : être généreuse à chaque fois que je peux...

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories