Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2006 1 25 /12 /décembre /2006 15:30
 
 
 
Je n’ai pas connu l’époque de la fameuse orange offerte en cadeau mais les circonstances de la vie m’ont faite pauvre dans ma jeunesse.
 
Il n’y avait qu’à l’occasion de Noël que je recevais un jouet. 
Je ne me rappelle pas d’avoir vu d’autres cadeaux que les miens au pied de la cheminée. Je ne me souviens pas si mes sœurs en avaient ou non… égoïste, comme tous les enfants, cela m’importait peu sans doute.
 
Comme il était interdit de réclamer, j’attendais avec impatience que ma famille me demande ce que je désirais. Je n’avais droit qu’à UN cadeau. Tout au long de l’année je cherchais ce que je pourrais bien demander sans perdre de vue que les moyens étaient très limités. Pas question d’avoir un baigneur ET ses habits. Si un Noël apportait le baigneur, il fallait attendre le prochain pour avoir des vêtements… Chaque Noël je recevais un filet rempli de pièces en chocolat et un sachet de mini fruits en pâte d’amande.
 
Cela peut sembler terrible à notre époque. Moi, je remercie cette pauvreté qui me permettait de rêver pendant toute une année et grâce à laquelle j’ai appris que tout n’arrive pas à l’instant où on le désire. Je sais me passer des choses, trouver des solutions de rechange et surtout ne pas considérer que le bonheur est un dû.
 
Je suis triste de voir les enfants d’aujourd’hui, désabusés, sans rêve, sans attente à qui il suffit de cocher des jouets sur des catalogues pour les avoir.
 
Il n’y a même plus de surprise pour eux. Ils se contentent de chercher ce qui manque à leur liste, manifestant leur déception et leur mécontentement. Déception et mécontentement qui ne durent pas d’ailleurs car la famille « fautive » se précipite pour acheter les « manquants ».


 
 
cadeau de noel, cadeaux de noel,jouets,catalogue de noel





 Page suivante - Page précédente

 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans AUTRES
commenter cet article

commentaires

severage 26/12/2006 11:44

Hello Camomille !
Je pense également que notre "belle" société arrive au sommet de ses excés de consommations...la chute est proche, et ça va faire super mal. Je n'ai pas le sentiment que 2007 va être un grand cru; surtout avec l'actualité politique à venir.
Enfin, ne crions pas au malheur trop tôt ! En attendant, je te souhaite tout le meilleur, Camomille, pour toi et ta famille ! ^^
Grosses bises, et bonnes fêtes !

Camomille 26/12/2006 14:22

Nous avons et nous aurons la jeunesse que nous méritons. Ne plus rêver, ne plus espérer, exiger sans rien mériter...  j'avoue que je suis bien pessimiste concernant l'avenir de mes petits enfants.
Merci pour tes voeux, que tu reçoive beaucoup de bonheur ainsi que ta famille
Amitiés.

angelyz 25/12/2006 23:22

joyeux noël et bonnes fêtes ma grandegros bizous

Camomille 26/12/2006 08:03

Merci à toi, bonnes fêtes !!!

flo-h 25/12/2006 18:35

je partage la même opinion que toi sur Noël, hélas , c'est le signe d'une certaine décadence...notre civilisation ne va pas faire long feu...continuons à faire et transmettre ce que nous pensons juste en attendant...!
joyeux noël camomille!et à toi et aux tiens...

Camomille 25/12/2006 22:58

Merci Flo je te remercie pour ton passage. Oui, la décadence, la perte des valeurs...
Joyeux Noël à toi et à ta famille.

Brigitte 25/12/2006 17:50

Je suis bien d'accord avec toi Camomille. C'est un travers que j'essaie de ne pas avoir avec mes enfants parce que je le fustige assez chez les autres !
Pour l'illustration : j'ai halluciné quand j'ai entendu une collègue se plaindre de ce qu'elle ne savait pas quoi offrir à ses filles (5 et 7 ans) cette année parce qu'elles ont déjà tout ! Jusqu'à la console Playstation et tous les logiciels qui vont avec ! A 7 ans !!! J'y croyais pas ! En plus, elle n'avait pas honte de dire qu'elle avait 5 (oui, cinq !) coffres remplis de jouets quasiment neufs que ces chères têtes blondes n'ont jamais utilisés mais qui restent là... pour faire joli sans doute !!!
Que le Ciel me préserve d'en arriver jamais là avec mes petits bouts ! En tout cas, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour garder un maximum de lucidité sur la question !
Bon je m'arrête là mais, comme tu le vois, le sujet m'inspire !  ;-)

Camomille 25/12/2006 22:55

Le cas de ta collègue est très ordinaire, malheureusement. On culpabilise les parents  parcequ'ils travaillent, font du sport, sortent seuls sans les enfants qu'ils veulent se faire pardonner en achetant des tonnes de jouets.
J'ai connu un enfant à qui les parents achetaient 1 jouet par jour mais qui ne prenaient pas le temps de jouer avec lui ni lui montrer comment jouer... Cet enfant avait une tonne de jouets mais il s'ennuyait.
Il est tellement plus facile d'acheter un jouer que de  jouer avec ses enfants, leur parler , leur montrer un tas de choses. Ils n'ont eucune notion de valeur généralement alors à quoi bon dépenser une fortune! Jouer dans les bois avec des bâtons leur laissera plus de souvenirs qu'un cadeau couteux.
 

:0026:framboise:0026: 25/12/2006 17:14

et oui c'est assez désespérant mais bon, nous en sommes responsables, ou tout au moins cette société de consommation qui pousse chacun a vouloir au moins la même chose que son voisin ...bref les Noëls ne sont plus les fêtes attendues qu'elles étaient à notre époque ...bisous à vous

Camomille 25/12/2006 22:47

C'est vrai que nous sommes responsables car nous sommes entraînés par les enchères, c'est à celui qui achètera le plus beau cadeau.
Cette fête va finir par disparaître puisque les cadeaux se font toute l'année. Ils ne savent pas ce qu'ils perdent...

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories