Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 15:34


En août, Miguel nous force à prendre des vacances. Comme nous n’avons pas d’argent pour payer une location, il nous trouve un studio en montagne pour un petit prix.
Le séjour est un fiasco. Le studio est minuscule. Il faut garder le chien attaché car le jardinet est clos par des arbustes entre lesquels il s’échappe.

Les premiers jours, nous faisons de longues ballades par le sentier qui passe derrière l’habitation. Un soir, un Saint-bernard saute la clôture de son jardin et se précipite sur notre Fox. Mick saisit son chien dans les bras (ce qu’il ne faut pas faire), mais s’il ne l’avait pas fait l’énorme bête l’aurait broyé. Les crocs énormes s’enfoncent dans le bras de mon époux heureusement protégé par la manche de son tee-shirt. Mes hurlements alertent la maîtresse du chien déchaîné qui s’apprêtait à attaquer de plus belle.
Nous n’osons plus passer par le sentier. Comme si cela ne suffisait pas, quatre gros chiens affamés rôdent autour du chalet nous obligeant à garder notre Fox enfermé toute la journée. Pour les sorties hygiéniques, nous allons en voiture dans un endroit désert.

Comme nous souffrons tous deux du vertige, chaque sortie est une épreuve. Nous ne bougeons pratiquement pas. Rien que faire les courses est une corvée. On nous conseille de faire des excursions mais souvent nous rebroussons chemin avant d’arriver sur le site à la vue des routes sinueuses à flanc de montagne. Quand exceptionnellement nous atteignons le but, nous sommes nauséeux, trop épuisés et trop tendus pour apprécier, sachant ce qui nous attend sur le chemin du retour.

Nous rentrons avant la date prévue. Il est inutile de prolonger un séjour qui nous stresse un peu plus chaque jour.


Pour les fêtes de Noël, nous sommes invités en Bretagne chez les parents de Kate. La perspective de la fameuse « affaire » dont les premières livraisons doivent se faire dès les premiers jours de janvier nous fait décliner l’invitation.

Quand le 27 décembre le retard de paiement remet l’affaire en question, nous sommes effondrés. Non seulement l’affaire semble bien compromise mais nous avons manqué l’occasion de fêter Noël en famille.

 

   
 

vacances a la montagne,vertige,attaque chien,

 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 2005
commenter cet article

commentaires

:0026: framboise :0026: 25/02/2007 07:49

petit coucou en ce dimanche, avec pas mal de retard dans mes visites de blogsbises à vous deux et caresses à tilt

Camomille 26/02/2007 13:37

Bisou Framboise. En ce moment je ne vais même plus sur les blogs. Mettre un article use la patience ! A chaque changement de version c'est une galère mais là c'est la totale!!!!

Brigitte 20/02/2007 20:58

Pourquoi avoir accepté la montagne si vous êtes sujet au vertige ?

Camomille 23/02/2007 16:02

Parce que lorsque tu parles à des gens qui n'ont pas le vertige, ils te disent toujours qu'il n'y a pas de routes au bord des ravins et que tu peux voyager sans problème. Ceux qui n'ont pas le vertige ne peuvent pas comprendre... Même sur place les gens nous disaient "nous aussi on a le vertige, mais à cet endroit il n'y a rien"... et bien entendu il y avait le ravin

angelyz 20/02/2007 13:14

eh ben ! vivement des jours meileurs !bizou ma belle

Camomille 20/02/2007 16:09

Bisou à toi aussi. On se voit peu en ce moment, avec les difficultés d'accès sur OB j'ai tendance à déserter...

Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories