Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 14:50

 

 

Je suis de plus en plus handicapée. Nous sommes en 1987, cela fait 10 ans que ça dure ! Les éruptions reviennent maintenant chaque mois. J’ai de plus en plus de plaques sur le visage, les bras, les jambes et sur le corps. Vivant en région tropicale, ce n’est pas facile de dissimuler ces plaques rouges squameuses qui me démangent à rendre folle.

Je n’en peux plus ! J’ai remarqué qu’à chaque manifestation, une très grande fatigue s’empare de moi. Je perds l’envie de rire, tout doucement, un état dépressif s’installe.

 

 

 

 

 


 

Un jour, mon compagnon m’annonce que plusieurs personnes lui ont parlé d’un nouveau médecin qui semble  très compétent.

Ma première réaction est de refuser de le voir. Depuis dix ans, toutes mes démarches se sont soldées par des échecs, je n’ai pas le courage d’en subir un autre.

Mon compagnon insiste. Il prend rendez-vous. Non, je n’irai pas ! Il ira seul. J’accepte de rédiger une note chronologique des symptômes et des traitements qui m’ont été prescrits.

Le jour du rendez-vous, quand mon compagnon s’apprête à partir avec la liste, j’ai pitié de son air malheureux. J’imagine son embarras face au médecin quand il va dire que je n’ai pas voulu venir, sans compter que je vais passer pour une nouille ! Je décide de l’accompagner car au fond de moi, il y a un tout petit espoir…

Dans la cour de l’hôpital je reçois un grand choc. La maladie, les infirmités et la misère des pauvres gens me donnent honte de moi.

De quel droit puis-je me plaindre et désespérer au point de penser parfois à mettre fin à mes jours pour de simples éruptions cutanées ? Je suis tellement favorisée par rapport à ces gens !

Mon privilège s’exerce encore en passant avant la vingtaine de personnes qui attend devant le cabinet de consultation, souvent depuis des heures avec parfois des enfants dans les bras. J’ai pris rendez-vous parce que je peux payer, eux ne peuvent pas alors ils attendent patiemment assis à même le sol.

 

J’entre dans le cabinet du jeune médecin. Je lui tend ma liste. Il la prend en souriant et lit… S’il me demande de me déshabiller, je refuse ! d’ailleurs je ne suis pas « en crise », il n’y a rien à voir !

Il ne va même pas au bout de la liste. Il me regarde droit dans les yeux et dit « Ce n’est pas ce que vous croyez ! ».

Je ne croyez rien de très précis mais je comprends qu’enfin ce médecin sait ce que j’ai. Il me laisse le temps de me détendre.

Alors il dit : « je vais vous soulager mais je ne peux pas vous guérir, vous avez une allergie ! Le travail que vous devrez faire sera long, difficile et sans aucune garantie de succès ». Il continue à parler mais je « n’entends » pas ce qu’il dit, tout m’est égal, une seule chose m’importe : je sais ENFIN ce que j’ai !

 

Il prescrit de la Cortisone pour trois mois, cela va me soulager. En absence d’allergologue dans le pays, il ne peut rien faire de plus. Il m’explique que je dois chercher mes allergènes toute seule. Tout écrire : tout ce que je mange, tout les produits que j’utilise et qui sont en contact avec ma peau et essayer de faire un rapprochement avec les manifestations cutanées.

Sur le moment je zappe complètement les mots négatifs tels que : guérison impossible, risques graves, aggravation avec le temps… je n’ai qu’une idée : je sais enfin ce que j’ai et ce n’est pas une maladie honteuse, "ce n’est qu’une allergie" !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans La médecine et moi
commenter cet article

commentaires

fabore.com 12/07/2011 18:20



merci bcp pour les information



Camomille 03/03/2012 16:39



Je t'en prie ....



Pluto DINGO 20/02/2010 18:01


Besoin d'un fou rire ? http://www.fous-rires.com


referencement 26/01/2010 13:19


je vous souhaite une bonne continuation.


luminothérapie 26/01/2010 13:18


bravo un beau blog ainssi que les belles photos.


Médium 26/01/2010 13:18


il me plait votre article vraiment est parfait.


Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories