Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 16:45


 

J’ai oublié une chose importante, fin septembre, notre meilleur employé, Manu, a démissionné.

Nous pouvions comprendre sa décision. Personne à sa place, n‘aurait hésité devant l’opportunité d’un poste en Mairie qui lui était offert et sa position aléatoire dans notre entreprise. L’entreprise était en passe d’être vendue et il était humilié d’être cédé comme un meuble. D’autre part, si la vente ne se faisait pas rapidement, compte tenu des difficultés financières, il irait bientôt pointer au chômage.

 

Nous comprenions bien, même si cette démission était une catastrophe.

Comment faire pour assurer les commandes avec seulement un employé qui contrairement à Manu, n’était pas polyvalent ? Il faudrait du temps pour former une autre personne, très longtemps pour qu’elle égale un Manu !

Ce départ imprévu compromettait gravement la vente car Manu était la mémoire de l’entreprise et une grande partie de son savoir faire.

Pourtant, malgré notre tristesse et les soucis que cela engendrait, la séparation aurait pû se faire dans les meilleures conditions.

 

Ce qui nous a encore plus surpris que la démission, c’est le revirement soudain de cet homme. En sept ans nous nous étions attachés à lui, nous lui avions accordé toute notre confiance.

 

A l’instant même où il a annoncé sa démission, son attitude changea. Tout dans son attitude exprimait la haine. Malgré cela,  Mick essaya de le retenir au moins un mois de plus pour assurer une passation de service correcte mais Manu lui tourna le dos en ricanant avec mépris. 

J’étais moins surprise que mon époux car j’avais senti un changement d’attitude depuis la reprise de septembre. Manu affichait  un désintérêt certain pour l’entreprise et j’avais surpris des sourires mal à propos.

 

Le jour même de sa démission, il se mit à chanter à tue-tête dans l’atelier, des bribes de chansons qui lui permettaient de nous crier ses sentiments. Il s’attendait sans doute à une réaction, il n’y en eut pas ce qui eut pour effet d’augmenter sa colère.

Il était devenu agressif, hargneux, méprisant, montant l’autre employé contre nous, essayant de le persuader de partir afin que nous nous trouvions sans personnel.

 

Nous avions un mois pour trouver un remplaçant en tenant compte du fait qu’il ne faisait pratiquement plus rien et que nous craignions un sabotage.

 

La personne que nous avons sélectionnée était loin de convenir mais nous n’avions pas le choix. Manu devait lui faire une formation et les jours filaient rapidement.

Le « nouveau » devait apprendre à faire de la gravure numérique alors qu’il ne connaissait que la gravure mécanique et n’avait pratiquement jamais utilisé d’ordinateur ! Il faut ajouter à cela que Manu faisait tout pour le décourager conseillant vivement d’aller ailleurs, disant que nous étions des arnaqueurs et que la société, au bord du gouffre, ne tiendrait pas trois mois.

 

Manu profita de son temps de préavis pour alerter nos clients contre nous. Sans lui, l’entreprise était finie, nous étions au bord du gouffre, les clients devaient faire vite pour trouver un autre fournisseur…

 

Bien entendu, les clients, voulant être rassurés, s’empressaient de nous téléphoner. 

 

Malheureusement pour Manu et heureusement pour nous, ces manœuvres destructrices n’eurent aucun effet sur les commandes.

Le seul effet, bien réel cette fois, c’est que Mick et moi avons beaucoup souffert. Même encore aujourd’hui, quand nous évoquons Manu c’est avec beaucoup d’amertume.

 

Un tel échec humain me fait comprendre le comportement impersonnel de mes chefs d’antan. Il est probable qu’ils aient connu pareille mésaventure et qu’ils se soient forgé une armure en conséquence.

 

 

 

 

  noel-0212.jpg

 

 Mimosas en fleurs au Guilvinec

 


   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Camomille - dans 2009
commenter cet article

commentaires

Petite Jeanne 23/08/2011 20:58



Un petit coucou à toi...



Camomille 03/03/2012 16:44



Coucou Petite Jeanne. J'ai honte de mon silence mais l'été 2011 n'a pas été une bonne période pour moi. Je vais en parler...



Florence 22/08/2011 13:27



Bonjour,


Je suis tombée sur votre blog par hasard. Votre histoire est impréssionnante. J'ai baucoup aimé. J'ai 34 ans, et votre histoire me donne beaucoup d'espoir pour ma vie futur. J'attends la suite
avec beaucoup d'impatience. Que faites vous maintenant? Qu'est ce que vous êtes devenue?.


Dites-nous la suite.


A bientôt.


Florence (L'Ile de la Réunion)


 



Camomille 03/03/2012 16:42



Bonjour Florence, ma vie est ce qu'elle est... il faut faire avec. Je n'avais plus envie d'écrire... et c'est un bien car l'écriture nous libère de tout ce que nous gardons au fond du
coeur... 



Divorce par consentement mutuel 12/08/2011 16:06



Ces choses arrivent... La vie nous apprend petit à petit à anticiper !



Camomille 03/03/2012 16:39



On essaye mais ce n'est pas toujours facile...



Petite Jeanne 02/07/2011 15:47



Coucou Camomille, plus de nouvelles de toi, j'espère que tu va bien...


Bon dimanche.



Camomille 03/03/2012 16:38



Oui Petite Jeanne, c'est difficile de s'installer dans la vie de retraitée... il faut gérer un nouvel emploi du temps... Je vais bien... Je t'embrasse



pitt 07/05/2011 14:54




Bonjour


Vu la facon dont vous parlez de votre employé cela a du etre difficile pour vous?


Et pour lui? Son avis vous a t il interessé?




Présentation

  • : MA VIE EN PATCHWORK
  • MA VIE EN PATCHWORK
  • : C'est l'histoire d'une vie mouvementée, la mienne avec des joies et des peines. Le poids du silence devenait trop lourd, j'ai souhaité partager mes souvenirs avec d'autres pour qu'ensemble nous apportions des réponses à certaines de mes questions.
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

 
 

Pour parler ! pour dire enfin ce que tout le monde me conseille de taire.

« c’est du passé, tout cela, il faut tourner la page, regarder vers l’avenir, etc… » s’il suffisait de dire « c’est fini », je l’aurais fait. Malheureusement ça ne se passe pas comme ça. Parler fait du bien. Rencontrer d’autres personnes qui souffrent aide à guérir. Si vous voulez lire mon histoire, cliquez sur le lien suivant :

 

 


J'ai créé une catégorie supplémentaire :

La médecine et moi 

Une rubrique indépendante dans laquelle je parle de mes relations conflictuelles avec la médecine et de ma façon personnelle de me soigner.


 

Recherche

Référencements

Articles Récents

Catégories